Marrakech : la présence de Mahrez et Slimani au festival de Jamel Debbouze fait polémique

Mahrez et Aubameyang
Mahrez et Aubameyang

La présence du buteur de la sélection algérienne, Islam Slimani, et du capitaine des Fennecs, Riyad Mahrez, au festival de Marrakech au Maroc, animé par l’humoriste Jamel Debbouze, a déclenché une vive polémique.

Islam Slimani a rejoint son coéquipier Ryad Mahrez à Marrakech. Les deux joueurs ont marqué de leur présence le festival du rire animé par Jamel Debbouze. Cette année est particulière, puisque la manifestation fête son dixième anniversaire. Des images de la présence des deux Fennecs ont été diffusées sur les réseaux sociaux, et ont fini de déclencher de vives polémiques sur la Toile.

Certains supporters de l’équipe d’Algérie, qui n’ont toujours pas digéré les dernières vacances de Riyad Mahrez à Marrakech, ont fustigé la présence de ces deux joueurs algériens à cette manifestation. La situation est d’autant plus tendue que Jamel Debbouze a été accusé d’avoir conspiré contre l’Algérie concernant l’arbitrage du barrage de la Coupe du monde 2022 entre l’Algérie et le Cameroun.

Lire : Après CR7, Messi, Mahrez et Hakimi, Neymar en vacances à Ibiza

Fin mai, le capitaine de l’équipe de l’Algérie, passait des vacances en famille à Marrakech. Ce qui n’était pas du goût des supporters algériens. D’autant que le joueur allait s’absenter contre l’Ouganda et la Tanzanie, les 4 et 8 juin à Alger et à Dar Essalam. Des matchs qui s’inscrivaient dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023). Une absence justifiée à l’époque par des ennuis de santé.

«La Fédération algérienne de football a reçu ce jeudi 26 mai 2022 un rapport médical de la part du club anglais Manchester City indiquant que Mahrez n’est pas en mesure de participer au prochain stage et aux deux prochaines rencontres de la sélection», avait indiqué un communiqué des autorités du football algérien. Pour sûr, cette présence au Festival du rire de Marrakech ne fera pas baisser la colère des supporters algériens.

Il faut rappeler que Jamel Debbouze n’a pas une place privilégiée dans le cœur de nombre d’Algériens. Ce qui ne date d’ailleurs pas d’aujourd’hui. On se rappelle qu’en octobre 2006, l’humoriste avait vu sa demande de visa rejetée par Alger. «Les autorités algériennes ont refusé de délivrer un visa au comédien Jamel Debbouze qui désirait se rendre en Algérie pour présenter le film Indigènes», avait déploré le producteur lui-même, Jean Bréa.

Lire : Maroc : quand Mohammed VI fait rire Jamel Debbouze

Lire : Les vacances de Riyad Mahrez et Taylor Ward sur l’île des Cyclades