Maroc : Un gouvernement fin prêt

Plus d’un mois après les élections législatives au Maroc, la composition du nouveau gouvernement a été dévoilée mardi. Le souverain Mohammed VI a désigné le cabinet d’Abdelilah Benkirane.

Les Marocains l’attendaient. Le roi l’a (enfin) fait ! Après bien des discussions et rumeurs, Mohammed VI a officiellement nommé mardi le gouvernement d’Abdelilah Benkirane. Au total, 11 ministères sur 31, dont celui des Affaires étrangères, sous la tutelle de Saad-Eddine El Othmani, et de la Justice, finalement dirigé par Mustafa Ramid après une longue polémique, sont allés au Parti Justice et Développement (PJD), vainqueur des dernières élections législatives. Les ministères de l’Intérieur et de la Défense ne reviendront toutefois pas au PJD mais respectivement au Mouvement populaire (MP), dirigé par Mohand Laenser, et au SAP, avec Abdellatif Loudiyi.

Longtemps dans l’opposition, le PJD, premier parti islamiste au pouvoir au Maroc, devra maintenant assurer des charges gouvernementales. Parmi les nouveaux visages de cette formation, une seule et unique femme a été nommée ministre : Bassima Hakkaoui. Elle est en charge du ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social. Une nomination qui intervient six mois après la mise en place de la nouvelle Constitution censée encourager la parité au Maroc. Celui qui devait symboliser le changement semble faire moins bien que son prédécesseur de l’Istiqlal, Abbas El Fassi, qui, lui, avait nommé sept ministres femmes entre 2007 et 2011.

Le nouveau cabinet est le 30ème depuis le 7 décembre 1955, date de formation du premier gouvernement dirigé à l’époque par Bekkai Ben M’barek Lahbil. Le PJD sera-t-il à la hauteur des attentes du peuple ? Tiendra-t-il ses promesses faites lors de la campagne électorale ?

Liste complète du gouvernement :

• Abdelilah Benkirane (PJD): Chef du gouvernement.

• Abdellah Baha (PJD): ministre d’Etat

• Mohand Laenser (MP): ministre de l’Intérieur

• Saad-Eddine El Othmani (PJD): ministre des Affaires étrangères et de la coopération

• Mustafa Ramid (PJD): ministre de la Justice et des libertés

• Ahmed Toufiq (SAP): ministre des Habous et des affaires islamiques

• Driss Dahak (SAP): secrétaire général du gouvernement

• Nizar Baraka (PI): ministre de l’Economie et des finances

• Nabil Benabdellah (PPS): ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville

• Aziz Akhannouch (SAP): ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime

• Mohamed El Ouafa (PI): ministre de l’Education nationale

• Lahcen Daoudi (PJD): ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres

• Mohamed Ouzzine (MP): ministre de la Jeunesse et des sports

• Aziz Rabbah (PJD): ministre de l’Equipement et du transport

• El Hossein El Ouardi (PPS): ministre de la Santé

• Mustapha El Khalfi (PJD): ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement

• Fouad Douiri (PI): ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement

• Abdelouahed Souhail (PPS): ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle

• Abdelkader Aâmara (PJD): ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies

• Lahcen Haddad (MP): ministre du Tourisme

• Bassima Hakkaoui (PJD): ministre de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social

• Mohamed Amine Sbihi (PPS): ministre de la Culture

• Abdessamad Qaiouh (PI): ministre de l’Artisanat

• Lahbib Choubani (PPS): ministre chargé des Relations avec le parlement et la société civile

• Abdellatif Loudiyi (SAP) : ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de l’Administration de la défense nationale

• Abdellatif Maâzouz (PI): ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Marocains résidant à l’étranger

• Charki Draiss: (SAP) ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur

• Youssef Amrani (SAP): ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération

• Mohamed Najib Boulif (PJD): ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance

• Abdelâdim El Guerrouj (MP): ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration

• Idriss Azami Al Idrissi (PJD): ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances chargé du budget.