Maroc : Taoussi fait son mea-culpa

Après la défaite du Maroc face à la Tanzanie (3-1), lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, le sélectionneur du Maroc Rachid Taoussi s’en est pris à ses joueurs. Mais depuis, il s’est tempéré dans un entretien accordé à Kifach.com en révélant sa responsabilité dans cet échec.

Rachid Taoussi assume ses fautes, enfin. Après six mois de règne à la tête de la sélection marocaine, les résultats ne s’améliorent pas pour les Lions de l’Atlas. Pire, ils se dégradent car les coéquipiers de Barrada sont mal partis pour se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil. Face à ce triste constat, l’homme de 54 ans reconnait sa responsabilité. « Moi aussi je suis déçu comme tous les marocains et en tant que responsable. Durant les six derniers mois, on a essayé de créer une nouvelle dynamique au sein de l’équipe nationale basée sur le sérieux, la discipline et le sens de responsabilité, mais c’est clair que l’application de ces principes implique d’énormes sacrifices« , a-t-il expliqué.

Puis, le sélectionneur revient à nouveau sur le naufrage de Dar Es Salam en pointant le manque d’expérience de certains joueurs pour expliquer ce revers en Tanzanie. « Nous avions dominé le jeu surtout en première période et nous avions réussi à créer des occasions mais en deuxième mi-temps après le 1er but qu’on a encaissé au début, suivi d’un 2e dû au manque d’expérience de certains éléments comme j’ai dit auparavant, surtout que les deux buts étaient individuels et ne résultaient pas d’actions collectives, c’était un coup fatal pour les joueurs au niveau moral« , a-t-il confié.

Taoussi : « Je suis le premier responsable«

Rachid Taoussi est aussi revenu sur ses déclarations d’après match, celles où il avait pointé du doigt l’attitude de certains joueurs, en y apportant quelques nuances. « Je ne blâme ni la chance ni les joueurs, au contraire je les remercie car ils ont donné le meilleur d’eux même, et je suis le premier responsable« , a-t-il déclaré. Malgré ce nouveau revers, Rachid Taoussi veut rester à la tête de la sélection. « La clef de la réussite est la continuité avec ce groupe, que ce soit sous notre direction ou avec d’autres personnes, et nous on va continuer sur ce chemin car le premier point positif qu’on a atteint c’est qu’en cas de victoire ou de défaite« , a-t-il affirmé.

L’ancien entraîneur du FAR Rabat est conscient qu’il est sur la sellette après cette nouvelle déconvenue qui s’ajoute à celle de la CAN 2013. Compte tenu de l’annonce de ministre des Sports marocain Mohamed Ouzzine qui a déclaré sur sa page Facebook officielle que la prochaine assemblée générale de la Fédération, prévue pour le mois d’avril, marquerait « le début d’une nouvelle ère, avec de nombreux changements à prévoir« , on se demande si Rachid Taoussi qui souhaite s’inscrire dans le projet de renouvellement de la sélection nationale sera toujours le guide des Lions de l’Atlas. Réponse le mois prochain.