Maroc : sœur de Mohammed VI, Lalla Meryem prend du galon en l’absence de Lalla Salma

Lalla Meryem

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a revalorisé le portefeuille de responsabilités de sa sœur, la princesse Lalla Meryem, en l’absence de son désormais ex-épouse Lalla Salma née Bennani.

L’opportunité de la rencontre entre les ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), samedi 2 mars 2019 à Abou Dhabi, a été saisie par le roi du Maroc, Mohammed VI, pour donner son accord à la désignation de sa sœur, la princesse Lalla Meryem, comme ambassadeur de bonne volonté de l’organisation dans le domaine de l’autonomisation de l’institution de mariage et de la famille et de la lutte contre le mariage des mineures. En clair, le souverain vient e désigner Lalla Meryem comme avocate des filles, qu’elle devra défendre farouchement contre les mariages précoces.

A lire : Maroc, Visite de Dona Letizia : Lalla Hasnaa ou Lalla Meryem, qui pour remplacer Salma Bennani ?

C’est lors de la clôture des travaux de la 46ème session du Conseil des ministres des Affaires étrangères des Etats membres de l’OCI, que cette désignation a été faite, donnant lieu à une pluie de remerciements à l’endroit du souverain pour avoir donné son accord pour que la princesse Lalla Meryem puisse accomplir cette mission. Cette rencontre s’est tenue deux jours durant sous le thème « Cinquante ans de la coopération islamique : feuille de route pour la prospérité et le développement ».

A lire : Maroc : la Princesse Lalla Meryem lance la campagne nationale de vaccination

Opportunité saisie par les ministres des Affaires étrangères de l’OCI, les pays membres et instances de l’Organisation de la coopération islamique pour appeler à apporter leur soutien à Lalla Meryem afin qu’elle puisse mener à bien cette mission. Cette désignation de Lalla Meryem intervient au moment où le divorce entre le roi du Maroc et sa désormais ex-épouse, Lalla Salma, a été remis sur la table des débats avec des causes supposées du divorce.

A lire : Dona Letizia au Maroc : Lalla Salma absente, Lalla Meryem a fait l’essentiel

Rappelons que Lalla Meryem est présidente de l’Association marocaine de soutien à l’UNICEF, de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, de l’Observatoire national marocain des droits de l’enfant et de la Fondation Hassan II pour les œuvres sociales des anciens militaires et des anciens combattants. En juillet 2001, elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO s’occupant surtout des projets concernant les femmes et les enfants. Elle est également membre du comité honoraire du Centre international pour enfants disparus et sexuellement exploités.