Maroc : Sâad Lamjarred arrêté à Paris pour séquestration et viol

Alors qu’il devait se produire à Paris cette fin de semaine, le chanteur marocain Sâad Lamjarred a été arrêté par la police française pour une histoire de séquestration suivi de viol.

Alors qu’il devait se produire à Paris cette fin de semaine, le chanteur marocain Sâad Lamjarred a été arrêté, mercredi, par la police pour une sombre histoire de viol et de séquestration. Des sources citées par le site Atlasinfos.fr indiquent que dans la nuit du 25 au 26 octobre, une jeune femme dont la nationalité n’a pas été précisée a quitté au petit matin la chambre d’hôtel du chanteur pour déposer plainte au commissariat du 17ème arrondissement de Paris pour « viol et séquestration ».

Des accusations graves qui pourraient mettre fin à la carrière du chanteur, qui encourt une lourde peine de prison. Un avocat français est chargé de la défense du Marocain, dont le concert au Palais des Congrès reste encore maintenu. Ce n’est pas la première fois que Sâad Lamjarred est confronté à de pareilles accusations. En effet, il avait déjà été accusé d’agression sexuelle par une jeune femme américaine qui avait déposé plainte en février 2010. Incarcéré en mars de cette même année et libéré sous caution, le chanteur avait ensuite quitté le pays pour échapper aux poursuites du tribunal de New York.

Au mois de mai 2016, la star marocaine a été sommée par la Cour suprême de l’Etat de New York de se présenter au tribunal. En vain. Sâad Lamjarred encourt une peine de vingt-cinq ans de prison aux Etats-Unis. « C’est le lot de toutes les grandes stars de subir de telles rumeurs. La cause de tout cela n’est autre que mon succès », s’était défendu l’artiste lors d’une conférence de presse, le 27 mai 2016, à Rabat, où il avait tenu à rappeler qu’il rejetait toutes ces accusations.