Maroc : Mohammed VI, un « progressiste » ?

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, est, dans un nouvel ouvrage, présenté comme « le plus progressiste de tous les dirigeants actuels ». Seulement des pays musulmans ?

« Le Roi: le Maroc de Mohammed VI ». C’est le titre d’un nouveau livre sur le souverain marocain, à paraître chez Descartes & Cie, à Paris. Ce livre sera dans les bacs en fin de semaine. Dans cet ouvrage co-écrit par Guillaume Jobin, président de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris, et Valérie Morales-Attias, journaliste, chroniqueuse au mensuel Maroc Diplomatique, le roi y est un peu décrit.

Cet ouvrage de 260 pages, loin d’être, selon ses auteurs, un livre « bilan » sur les vingt ans de règne du roi, est « plutôt un reportage témoignant de la situation actuelle, mais aussi des évolutions récentes qu’a connues le Maroc ces dernières années ». Il est fait « un portrait juste et équilibré du pays, le plus objectif possible », justifient ses auteurs.

A lire : Maroc : frayeur chez les gardes du corps de Mohammed VI à Amsterdam

Evoquant les difficultés, mais aussi les nombreux succès marocains, le livre, qui sera disponible au Maroc, en France, en Belgique et en Suisse, présente Mohammed VI comme « le plus progressiste de tous les dirigeants actuels des pays musulmans ». La question qui mérite d’être posée est de savoir si Mohammed VI est juste champion chez les dirigeants des pays musulmans, s’agissant sa nature d’homme d’Etat progressiste.

Force est de reconnaître que le caractère progressiste du souverain dépasse de loin ceux des dirigeants du monde musulman. Il dépasse même celui de quasiment tous les dirigeants du monde. Les Marocaines et Marocaines ne diront pas le contraire, eux qui ont souvent l’occasion de côtoyer, échanger et même partager un selfie avec le roi.

En effet, Mohammed VI est quasiment l’unique dirigeant au monde, qui déroge aux règles édictées par sa sécurité et s’offre, quand les Marocaines et Marocains de la diaspora le demandent, un bain de foule digne de ce nom, histoire de serrer la main de chaque citoyen qui le désire. Et il arrive qu’il donne des sueurs froides à sa sécurité obligée d’assurer.

A lire : Maroc : Mohammed VI, un roi si proche des Marocains

Mohammed VI, c’est aussi la grande ouverture, dans le monde, et surtout sur le continent africain. En atteste sa ferme décision de faire adhérer le Maroc, pays d’Afrique du Nord, à la CEDEAO, la Communauté Economique Des Etats d’Afrique de… l’Ouest, s’il vous plaît !

En clair, Mohammed VI est le prototype de dirigeant dont rêve d’avoir tout citoyen. N’est-ce pas ce qui fait que le roi est très aimé dans de nombreux pays africains. Sénégalais, Gabonais, Ivoiriens… confirmeront. Chapeau bas Sa Majesté !