Maroc : Mohammed VI poursuit sa campagne de fertilisation des sols africains


Lecture 2 min.
Mohammed VI et Macky Sall
Mohammed VI et Macky Sall

Le roi du Maroc, Mohammed VI est annoncé en visite officielle au Sénégal. Dans ses « valises », 5 000 tonnes de fertilisants que le souverain met gracieusement à la disposition de ce pays frère. Un don qui intervient après celui fait au Gabon, il y a moins d’une semaine.

Le Sénégal doit accueillir le roi du Maroc, Mohammed VI. Une visite officielle du souverain à Dakar, qui vise à renforcer les liens économiques et diplomatiques entre le Maroc et le Sénégal. Le roi marocain est attendu pour s’entretenir avec le Président sénégalais, Macky Sall, sur des questions régionales et continentales. Les deux dirigeants procéderont en outre à la signature de plusieurs accords de coopération.

La particularité de ce déplacement du souverain marocain est qu’un important don de fertilisant est prévu pour le Sénégal. Maroc diplomatique évoque 5 000 tonnes de fertilisants visant à lutter contre l’insécurité alimentaire due à la flambée des prix des denrées. Conséquences directes de l’invasion russe en Ukraine qui dure depuis un an. Ce geste de solidarité du royaume s’ajoute au don par l’OCP de plus de 25 000 tonnes de phosphates, en octobre 2022.

Don de 2 000 tonnes de fertilisants au Gabon

Le Maroc offre 2 000 tonnes d'engrais au Gabon
Mohammed VI offre 2 000 tonnes d’engrais au Gabon

Il y a quelques jours, le roi du Maroc avait effectué un déplacement au Gabon. Ce voyage du 15 février, le roi ne l’a pas fait les mains vides. En effet, le souverain avait saisi l’opportunité de ce déplacement pour faire un cadeau à son ami d’enfance Ali Bongo Ondimba. C’est une cargaison de 2 000 tonnes d’engrais offerte au Gabon à l’intention des petits exploitants agricoles. Un don à point nommé dans un contexte de difficultés d’approvisionnement en fertilisants.

Pour ce qui est de son séjour au Sénégal, il a été par ailleurs fait état de deux projets financés par le royaume. Il s’agit d’un village de pêcheurs, ainsi que d’un centre de formation professionnelle. Le dit centre se situe au niveau du pôle urbain Diamniadio à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise. S’agissant des dons d’engrais, on peut constater que le Maroc est décidé à rendre les sols du continent davantage fertiles.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter