Maroc : Mohammed VI poursuit la formation de Moulay El Hassan en l’absence de Lalla Salma

Le prince Moulay El Hassan et le roi Mohammed VI du Maroc

Le roi Mohammed VI du Maroc poursuit la formation de son fils, par ailleurs futur héritier du trône, Moulay El Hassan. Ce vendredi, le dirigeant a en effet posé un nouvel acte dans ce sens. Lequel ?

Le prince Moulay El Hassan à l’école de la gouvernance. Tel est toute la portée des actes posés par le roi du Maroc, Mohammed VI, à l’égard de son fils, futur héritier du trône. Et ce vendredi 26 avril 2019, le souverain a effectué la prière du vendredi en ayant à ses côtés son fils, qui a été confronté à tout le protocole autour de la prière du vendredi. Une formation enclenchée certes depuis les premiers pas de l’enfant de 15 ans, mais qui semble avoir été accélérée depuis notamment l’annonce de la disparition de sa mère Lalla Salma dont le divorce avec Mohammed VI est soulevé.

Depuis un moment, le prince Moulay El Hassan est en effet au cœur des activités du palais royal. Outre le fait d’avoir accompagné son père en France lors de la célébration de l’armistice, le 11 novembre 2018, le prince Moulay El Hassan a été très impliqué dans les activités de son père. Il a en effet fait partie de la délégation qui a accueilli le couple royal d’Espagne, Dona Letizia et Don Felipe VI, en mi-février. Le soir de l’arrivée du couple espagnol, le prince a partagé le dîner, assis à la même table que les hôtes. Moulay El Hassan a en outre été délégué par le roi Mohammed VI pour se charger de l’accueil du prince Harry de Grande Bretagne et son épouse Meghan, début mars.

Un peu auparavant, début février notamment, le prince héritier Moulay El Hassan avait représenté le roi Mohammed VI aux obsèques du comte de Paris, Henri d’Orléans. Moulay El Hassan a en outre présidé, mardi 16 avril 2019 à Meknès, l’ouverture de la 14ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM). Organisée du 16 au 21 avril, sous le thème « L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural », ce salon a vu le prince héritier récompenser quatre agriculteurs à qui il a remis des signes distinctifs d’origine et de qualité.

Des activités menées par Moulay El Hassan, piloté de près ou parfois à distance par le roi Mohammed VI qui apprend ainsi à son fils à devenir un jour son digne successeur et incarner le rôle de roi de ce pays d’Afrique du Nord.

A lire : Maroc : Don Felipe VI et Dona Letizia accueillis à Rabat par Mohammed VI, Moulay El Hassan,…  sans Lalla Salma