Maroc : Meryem, cette autre Lalla très active après la séparation entre Salma Bennani et Mohammed VI

Lalla Meryem

Au Maroc, une autre sœur du roi Mohammed VI est très active dans les activités du palais, notamment après l’annonce de la séparation entre le souverain et Lalla Salma. Il s’agit en effet de Lalla Meryem.

Au Maroc, plus précisément au palais royal, où les commandes semblent avoir changé de mains, notamment avec le départ de Lalla Salma dont le divorce avec le roi Mohammed VI est annoncé depuis près d’un an. L’animation du jeu politique et social au sein de la famille royale est assurée par Lalla Hasnaa certes, mais aussi par sa sœur Lalla Meryem. Cette dernière est du reste très active.

A lire : Maroc : sœur de Mohammed VI, Lalla Hasnaa à l’origine du divorce de Lalla Salma ?

Le samedi 15 décembre 2018, au Théâtre national Mohammed V, la princesse Lalla Meryem procédait à l’inauguration du Bazar international de bienfaisance organisé par le Cercle diplomatique du Maroc. Cette manifestation réunissait plusieurs associations marocaines ayant bénéficié de l’aide financière du Cercle diplomatique durant l’année 2018. L’occasion avait été saisie par les participants pour présenter leurs produits artisanaux. Les visiteurs avaient ce jour, eu l’occasion de découvrir les produits de terroir de 35 pays différents représentant les ambassades invitées à participer à cet évènement dont le personnage phare était Lalla Meryem.

A lire : Lalla Salma séparée de Mohammed VI : Lalla Hasnaa nouvelle Première dame du Maroc ?

Quelques jours auparavant, plus précisément le mardi 27 novembre 2018, la princesse Lalla Meryem présidait au Palais des Hôtes de l’Agdal à Rabat, un dîner offert par le roi Mohammed VI, en l’honneur de la princesse Astrid de Belgique, représentante du roi Philippe de Belgique. Le samedi 17 novembre, la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’Observatoire National des Droits de l’Enfant (ONDE) présidait, à Marrakech, le lancement officiel de la campagne panafricaine « Pour des villes africaines sans enfants en situations de rue ».

Le 21 novembre, sur instructions du roi du Maroc, Mohammed VI, par ailleurs chef suprême et chef d’état-major général des Forces Armées Royales (FAR), la Princesse Lalla Meryem, en sa qualité de présidente de la Fondation Hassan II pour les Œuvres sociales des anciens militaires et anciens combattants (OSAMAC), présidait, à l’état-major général des FAR, la septième réunion du Conseil d’administration de cette Fondation.

Bref, un agenda assez chargé de la sœur du roi Mohammed VI, qui en dit long sur les responsabilités très importantes héritées par Lalla Meryem, notamment avec le départ de Lalla Salma née Bennani.