Maroc, Lalla Salma absente : Moulay Hassan et Lalla Meryem au secours de Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le prince héritier Moulay El Hassan et la princesse Lalla Meryem n’ont pas hésité une seule seconde à voler au secours du roi Mohammed VI du Maroc, notamment en ces temps où Lalla Salma est absente du palais de Rabat. Les détails.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, est désormais conscient qu’il peut compter sur son fils par ailleurs héritier du Trône, Moulay El Hassan, et sa sœur Lalla Meryem, au vu des derniers évènements en date au royaume.

Emissaire du roi Mohammed VI alors souffrant

Alors que le roi Mohammed VI avait contracté une pneumopathie bilatérale aiguë d’origine virale, le médecin personnel du souverain lui avait prescrit un repos médical de quelques jours. Finalement, c’est le prince héritier Moulay El Hassan qui était parti représenter le roi du Maroc aux obsèques de l’ex-Président français, Jacques Chirac, décédé le jeudi 26 septembre 2019, à l’âge de 86 ans. Arrivé en France le samedi 29 septembre, Moulay El Hassan, porteur d’un message de son père et roi du Maroc, avait été reçu par le Président français, Emmanuel Macron. Un émissaire sur qui le roi Mohammed VI a pu compter pour mener à bien la mission à lui dévolue. A rappeler qu’après un recueillement, le dimanche 29 septembre 2019, une journée de deuil national avait été observée le lundi 30 septembre pour accompagner la dépouille de Jacques Chirac à sa dernière demeure.

A la réception de l’hôte de Mohammed VI

Autre situation, autre… homme du roi. Plutôt autre bras droit du souverain. Ce jeudi 7 novembre 2019, en l’absence de Lalla Salma, le roi Mohammed VI, qui avait une invitée de marque, en la personne d’Ivanka Trump, fille par ailleurs Conseillère spéciale du Président américain Donald Trump, s’est rabattu sur sa sœur, Lalla Meryem pour réserver un accueil royal à son hôte. Et c’est ce qu’a accompli la sœur du souverain qui a coaché le dîner offert par le roi du Maroc en l’honneur de celle qui était venue apporter assistance aux femmes marocaines. Arrivée mercredi 6 novembre 2019 au Maroc, Ivanka Trump dont le programme vise à rendre autonome près de 50 millions de femmes, d’ici 2025, a eu une série d’entretiens avec des représentants du gouvernement à Rabat et à Casablanca, pour évoquer la « manière d’aider les femmes de la région à acquérir une certaine indépendance économique ».

A lire : Maroc : Ivanka Trump chez Mohammed VI, avec Lalla Meryem, sans Lalla Salma