Maroc : Lalla Meryem confirme (enfin) le divorce entre Mohammed VI et Lalla Salma

Lalla Meryem, sœur du roi Mohammed VI

La princesse Lalla Meryem, sœur du roi du Maroc, vient de confirmer, ce vendredi 6 décembre 2019, le divorce entre le souverain Mohammed VI et la princesse Lalla Salma. Les détails.

Alors qu’elle présidait, ce vendredi 6 décembre 2019, une veillée religieuse en commémoration du 21ème anniversaire de la disparition de Feu Hassan II, à la mosquée Lalla Soukaina à Rabat, la princesse Lalla Meryem, sœur du souverain, a confirmé le divorce entre le roi Mohammed VI et Lalla Salma.

Selon la presse marocaine, Lalla Meryem a saisi l’opportunité de cette soirée religieuse pour implorer Dieu de « préserver le roi Mohammed VI, de couronner de succès ses actions et ses initiatives et de combler le souverain en les personnes du prince héritier Moulay El Hassan, du prince Moulay Rachid et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale », ignorant… royalement la princesse Lalla Salma dans ses vœux pieux.

En zappant dans ses prières Lalla Salma, mère du prince héritier, Lalla Meryem confirme indirectement ce que tout le monde savait. Une question que le palais a jusque-là évité d’évoquer. Sauf que Lalla Meryem semble avoir été trahie par son discours qui met en lumière les relations de la nouvelle famille royale composée sans Lalla Salma née Bennani dont le divorce avec Mohammed VI a été annoncé depuis près de deux ans, sans confirmation, encore moins infirmation du palais. Du moins jusqu’à ce vendredi 6 décembre 2019.

Marquée par un récital de versets de Coran, cette veillée religieuse a été une occasion pour l’assistance de formuler des prières pour le repos de l’âme de Feu Hassan II et de Feu Mohamed V. Avait notamment pris part à la cérémonie, la ministre marocaine de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille, Jamila Al Moussali.

A lire : Maroc : après Lalla Salma, les bébés jetés, l’Espagne révèle d’autres cafards de Mohammed VI