Maroc : la procédure du déconfinement se poursuit 

Petit à petit le Maroc semble aller vers un déconfinement complet. Mais le pays reste très vigilant afin de ne pas créer de nouveaux foyers de contamination. La deuxième phase de cette procédure est prévue pour le 25 juin.

Une autorisation partielle accordée

L’annonce a été faite ce dimanche par les autorités du pays. La deuxième étape du déconfinement sera lancée ce 25 juin. Cela dit, pour le moment aucune précision n’a encore été donnée quant aux différentes mesures qui seront prises dans ce cadre, ou du moins pas complètement. Ce que l’on sait à l’heure actuelle, c’est que le Maroc envisage une réouverture de quelques lieux publics. Il s’agit entre autres des cafés et des restaurants. Mais la mesure précise que ceux-ci ne seront autorisés qu’à recevoir la moitié de leur capacité habituelle de clients.

Si les centres commerciaux sont aussi appelés à reprendre service, les conditions dans lesquelles cela sera possible restent à préciser, dans les prochains jours. Par contre, les lieux touristiques tels que les musées et autres resteront fermés jusqu’à nouvel ordre. De même, les mesures restrictives en vigueur le seront jusqu’à ce qu’une annonce officielle de reprise des activités des lieux ciblés par ces nouvelles mesures soit faite. 

Un déconfinement sensible

Un déconfinement qui intervient dans une situation assez sensible pour le continent. En effet, il est à souligner que de nouveaux pics de contagion apparaissent un peu partout, notamment en raison de la saison pluvieuse favorable à la propagation des virus du type grippal. 

En effet, pour ce qui est du Maroc, le pays a eu de nouveaux cas de contagion. Exactement 102 personnes ont été nouvellement contaminées selon les chiffres officiels communiqués ce 22 juin. Ainsi le pays totalise actuellement 10 079 cas confirmés de contagion avec un total de 214 décès. Le nombre de personnes traitées et guéries est de 8 319. 

Par ailleurs, le Maroc maintient l’état d’urgence sur l’étendue du territoire jusqu’à la date du 10 juillet. Aussi, les mesures de distanciation entre les personnes resteront-elle en vigueur pour freiner l’avancée du virus. Le royaume fait aussi savoir que des mesures ad’hoc seront prises au cas où de nouveaux foyers se déclareraient.