Maroc, Héritier de Mohammed VI : la vie de Moulay El Hassan en l’absence de Lalla Salma

Le roi Mohammed VI et son fils, le prince Moulay El Hassan

La Princesse Lalla Salma s’est officieusement séparée du roi du Maroc, Mohammed VI, laissant au palais royal deux enfants, notamment Lalla Khadija et Moulay El Hassan. Que deviennent ses enfants, notamment le digne héritier du souverain ?

Au Maroc, tout ce qui tourne autour de la Princesse Lalla Salma semble tabou, mais celle qui fit les beaux jours du palais royal demeure dans les esprits et sur le bout des lèvres. De même, tout ce qui tourne autour d’elle, notamment ses enfants, sa fille Lalla Khadija et son fils Moulay El Hassan. L’on sait que Lalla Khadija a un temps fait l’actualité au royaume, en signant la Une de Femmes du Maroc, le magazine de mode en vogue dans ce pays d’Afrique du Nord.

A lire : Maroc : le roi Mohammed VI nostalgique de Lalla Salma ?

A part cette sortie très médiatisée de la fille âgée de 11 ans et demie, une de ses apparitions majeures remonte au 17 septembre dernier, lors d’une cérémonie présentant le bilan d’étape et le programme exécutif dans le domaine du soutien à la scolarité et de la mise en œuvre de la réforme de l’Education et de la Formation au Maroc. Ce jour, Lalla Khadija était présente aux côtés de son père et de son frère aîné, le prince Moulay El Hassan. Justement, que devient ce dernier, en l’absence de sa mère ? Lui qui est appelé à garder le trône après le départ de son père.

A lire : Maroc, Mohammed VI : Salma et Khadija, une Lalla pour en cacher une autre ?

Héritier du roi Mohammed VI, le prince Moulay El Hassan est en pleine formation, obligé qu’il est, de grandir, et d’intégrer la cour des grands. C’est d’ailleurs dans le cadre d’intégration de cette cour des grands que le prince, a accompagné son père en France, à l’occasion du centenaire de l’Armistice, le 11 novembre 2018. Au moment où son père, sans doute rongé par la fatigue, dormait, le prince suivait avec attention le discours du Président français Emmanuel Macron. Le prince, depuis le départ de sa mère, est présent aux côtés de son père lors de tous les rendez-vous de Mohammed VI, qui n’a pas hésité une seconde à lui confier la présidence d’événements majeurs.

A lire : Maroc : que devient Lalla Salma, née Bennani, après son divorce avec Mohammed VI ?

En effet, lors du  déjeuner offert le 31 juillet pour la célébration de la fête du trône, le prince Moulay El Hassan avait été désigné par le souverain pour en assurer la présidence. De même, le prince héritier Moulay El Hassan a présidé, mi-décembre 2018, au Royal Complexe des sports équestres et Tbourida de Dar Es-Salam à Rabat, la finale de la sixième édition de la Coupe du Trône des clubs de saut d’obstacles. A son arrivée, Moulay El Hassan avcait été accueilli par Moulay Abdellah Alaoui, président de la Fédération royale marocaine des sports équestres (FRMSE). Un autre évènement majeur dans la vie du royaume, qui prouve à suffisance la maturité vite acquise par le prince en l’absence de sa mère Lalla Salma.

A lire : Maroc : sœur de Mohammed VI, Lalla Hasnaa à l’origine du divorce de Lalla Salma ?

 » Il a le tact, le sens des responsabilités, de la finesse et de la grandeur d’esprit. Facilement abordable, il affiche toujours un sourire joyeux. Jamais déconcerté par des gestes spontanés (…). Sur le plan humain, nul doute que c’est un futur roi au grand cœur « , encense Le360.