Maroc, Covid-19 : grosse colère de Mohammed VI ?

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Au Maroc, une colère du roi Mohammed VI est en vue, compte tenu d’une situation inédite en rapport avec la maladie à Coronavirus et dans laquelle une certaine légèreté est à fustiger. Les détails.

C’est une situation inédite au Maroc. Des soldats qui quittent le théâtre des opérations, en pleine guerre, abandonnant sur place armes, munitions et même des blessés, dont certains dans un état critique. C’est exactement ainsi que la situation au Maroc pourrait être qualifiée. Alors que le royaume a franchi la barre des 275 malades du Coronavirus, avec un bilan qui commence à s’alourdir,  l’on apprend que les médecins ont déserté leurs différents cabinets.

Le Maroc vit ainsi une peur… bleue, avec la maladie à Coronavirus qui gagne du terrain. Au total, onze personnes ont perdu la vie des suites de la maladie virale. Le Covid-19 frappe principalement sur Marrakech où l’épidémie a fait 9 morts. Des chiffres qui seraient loin de la réalité et qui pourraient être beaucoup plus importants. Surtout que 50 nouveaux cas de personnes infectées ont été répertoriés lors des dernières 24 heures. La situation est donc grave.

A tel point que le jeudi 26 mars, le président du Conseil national de l’ordre des médecins, le Dr Mohammadine Boubekri, a révélé que 11 médecins du Maroc ont été contaminés par le Coronavirus : 7 à Casablanca, 2 à Rabat et 2 à Tétouan. Pire encore, Yabiladi révèle que sur 60 médecins contactés, 19 seulement était ouvert. Les autres ayant fermé pour fuir la maladie. Suffisant pour que le Dr Mohammadine Boubekri rappelle aux cabinets de médecins l’obligation de rester ouverts. Mieux, a sermonné la blouse blanche, en période de crise, la place des médecins est au chevet de leurs concitoyens.

Ce cri du cœur du médecin, en faveur des populations, qui ont besoin de soutien sanitaire, va, pour sûr, faire tâche d’huile. Il fera certainement écho auprès des autorités marocaines, plus précisément le palais royal, en ces temps de grande mobilisation contre cet ennemi qui a frappé le Maroc là où cela fait le plus mal. Et pour combattre le Covid-19, Mohammed VI est visiblement prêt à tout. Lui qui, par souci de préservation de la santé de ses concitoyens, a validé l’usage de la Chloroquine pour freiner la propagation du virus.

Apprendre, dans ce contexte de crise sanitaire aiguë, que beaucoup de médecins du royaume ont déserté leurs cabinets pour éviter de se faire contaminer, rien ne pourra alors contenir la colère du roi Mohammed VI, qui ne va point hésiter à sévir. Le corps médical marocain devra donc s’attendre à vivre la fureur du roi.

A lire : Coronavirus : trois morts dont un imam, vent de panique sur Marrakech