Maroc : colère de Francis Ngannou qui révèle avoir été un rescapé de Melilla

Francis Ngannou, UFC
Francis Ngannou;, champion UFC

Le champion du monde de l’UFC, Francis Ngannou, a quitté son Cameroun natal en 2012, pour tenter de rejoindre l’Europe. Après un passage au Maroc, où il a galéré pendant plusieurs mois dans une forêt avant de trouver un passeur, il a finalement pu gagner l’Hexagone. Sur son compte Twitter, Ngannou a révélé avoir été un rescapé de Melilla non sans crier son ras-le-bol face à un drame qui n’est pas nouveau.

Dans un long tweet publié durant le week-end, l’athlète camerounais a partagé le fond de sa pensé. «Les gens du monde, les fans, les amis, s’il vous plaît, comprenez pourquoi c’est si difficile pour moi d’être témoin de tout ça. Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a à peine neuf ans, j’aurais pu être l’une de ces personnes qui a tragiquement tout perdu dans une tentative de recherche d’une vie meilleure. Je connais cet endroit précis», a d’emblée lancé le champion du monde poids lourd de l’UFC.

Revenant sur son état de champion, Ngannou précise que «si je n’avais pas tenté cette chose moi-même, vous ne me connaîtriez pas. Je n’aurais pas pu devenir un champion du monde. Il se trouve que j’étais un chanceux. C’est tout ce que c’était. À ce jour, ceux qui y vivent sont soumis à des traitements les plus barbares et inhumains que vous puissiez imaginer. Je ne suis pas d’accord que personne n’en parle. Je ne suis pas d’accord que personne ne les blâme et agisse sur les responsables. Je ne suis pas d’accord que les médias occidentaux ne le rapportent pas».

Lire : Affaire des migrants de Melilla : le Maroc continue d’accuser l’Algérie

Et de lancer : «comment nos propres dirigeants peuvent-ils voir cela encore et encore et ne pas défendre leur peuple ? Quand dira-t-on qu’assez c’est assez ? Que faudra-t-il pour arrêter de nous traiter ainsi ? Qu’avons-nous fait de si mal pour mériter ce traitement ? Ne sommes-nous pas assez humains pour vous ? Ne devrions-nous pas exister sur la même planète ? Depuis quand quitter sa famille pour aller chercher un travail pour subvenir à ses besoins est-il un crime ? Depuis quand espérer survivre est un crime ? Quand est-ce que ces actes de barbarie contre notre peuple seront-elles punies ? Quand s’arrêteront-ils ? J’ai besoin de réponses».

Notons que Francis Ngannou a disputé son dernier combat, dans la nuit du samedi 22 au dimanche 23 janvier dernier, à Anaheim, en Californie, aux Etats-Unis. Face au Français Ciryl Gane, le Camerounais défendait son titre UFC des poids lourds qu’il a réussi à conserver. Un duel entre deux anciens partenaires d’entraînement de la MMA Factory que le Prédator a plié après cinq rounds, grâce à une ultime prise au sol.

Lire : MMA, UFC : Francis Ngannou bat Ciryl Gane et conserve sa ceinture