Maroc : Al Adl wal Ihsane a nommé son nouveau leader

Le mouvement marocain islamiste Justice et Bienfaisance, Al Adl Wal Ihsane, a annoncé lundi, dans un communiqué, la désignation de son nouveau dirigeant. Ainsi, Mohamed Abbadi succède à Abdelssalam Yassine. La très influente Nadia Yassine, fille du défunt leader spirituel, n’a quant à elle trouvé aucune place au sein de la confrérie politique et religieuse.

La relève d’Abdelssalam Yassine est assurée. Le Conseil de concertation (Majiliss Achoura) de la Jamaâ Al Adl wal Ihsane a désigné, lundi dernier à l’issue d’une réunion extraordinaire à Salé, Mohamed Abbadi comme successeur de Cheikh Yassine (Abdelssalam Yassine), décédé le 13 décembre 2012. Le nouveau leader de l’association politico-religieuse occupera cependant la place de secrétaire général. Le titre de « guide » restera, lui, à jamais enterré avec le fondateur du mouvement, l’imam Abdelssalam Yassine. L’ancien porte-parole du « parti », Fathallah Arsalane, a été élu numéro 2.

Professeur de sciences islamiques, Mohamed Abbadi, 63 ans, est décrit comme un « résistant pacifique » face au « despotisme ». Et Avec Abbadi au pouvoir, Al Adl Wal Ihsane n’est pas prêt de s’agenouiller devant le roi Mohamed VI auquel le titre de « commandeur des croyants » lui est contesté.

Al Adl Wal Ihsane, « parti » interdit mais toléré, n’a par ailleurs offert aucun titre à Nadia Yassine, la fille de feu Cheikh Yassine. Présentée dans le monde comme l’inspiratrice du conservatisme religieux au Maroc, celle-ci occupait le poste de présidente de la section féminine de l’association, avant d’en démissionner quelques temps avant le décès de son père. Son époux, Abdellah Chibani, est membre du secrétariat général de l’association. Comment la très influente Nadia Yassine parviendra-t-elle à reprendre une place prépondérante au sein d’Al Adl Wal Ihsane ?