Mali : les Casques bleus repoussent une attaque terroriste et perdent un homme

Casques Bleus au Mali
Des Casques Bleus au Mali

Les Casques bleus de la mission onusienne au Mali ont réussi à repousser une attaque terroriste, mais ont toutefois perdu un des leurs au cours des combats. Trois autres soldats de l’ONU dans ce pays d’Afrique de l’Ouest ont été blessés.

Un Casque bleu de la mission des Nations Unies au Mali a été tué et trois autres blessés, ce mercredi 1er juin au matin, dans l’attaque de leur convoi à Kidal, au Nord du Mali. Selon une annonce faite sur les réseaux sociaux, Olivier Salgado, porte-parole de la Minusma, a évoqué une attaque terroriste, précisant que «leur convoi a essuyé des tirs directs à l’arme légère et RPG (lance-roquettes) pendant environ une heure».

«Malheureusement, l’un des Casques bleus a succombé à ses blessures suite à l’attaque de ce matin», a par la suite annoncé le responsable. Les Casques bleus sont souvent pris pour cibles au Mali. Le 25 juin 2021, treize éléments de la Mission des Nations-Unies pour la stabilisation au Mali ont été blessés dans une attaque menée par des hommes armés non identifiés. L’assaut a eu lieu contre une base dans la région de Gao, dans le Nord du pays.

Le 10 février 2021, la base de l’INU située près de la ville de Douentza, dans le centre du Mali, a été attaquée, vers 7h00 du matin GMT. Vingt soldats de la paix des Nations Unies ont été blessés, dont plusieurs grièvement, suite à des tirs venant d’hommes armés non identifiés.