« Les Noirs sont moins intelligents que les Blancs »

Le 25 septembre dernier le psychiatre Dr Pierre Mailloux déclarait dans l’émission canadienne Tout le monde en parle, que les Noirs ont un quotient intellectuel inférieur aux Blancs. Le Dr a affirmé ne pas regretter ses paroles et n’a pas jugé nécessaire de s’excuser pour ces propos racistes. Pierre Mailloux, très souvent controversé pour ses positions extrêmes, affirme avoir voulu « susciter le débat pour faire avancer la réflexion ».

Par Floréal Sotto

Les Noirs ont un quotient intellectuel (QI) inférieur à celui des Blancs. « Oui c’est prouvé, ils sont intellectuellement inférieurs », a déclaré le Dr Mailloux lors de l’émission télévisée canadienne, Tout le monde en parle. Sa déclaration l’a placé au centre d’une des plus sulfureuses polémiques. Les théories raciales du quotient intellectuel ont repris le devant de la scène, sujet particulièrement grinçant dans un Québec où la population est de plus en plus mixte.

Sélection artificielle générée par l’esclavage

L’homme n’est pas un inconnu au Québec. Derrière sa grosse barbe, il a toujours su se placer au cœur des sujets les plus sensibles. Accusé de trahison par ses confrères pour être devenu le psy de l’émission de télé réalité Loft Story au Canada, décrié par l’opinion publique pour ses positions sur la castration des délinquants sexuels, il a su provoquer un nouveau scandale en soulevant la question raciale de l’intelligence. Dans des propos flous, il attribue notamment cette situation à la sélection artificielle générée par l’esclavage, mais aussi à des causes génétiques : le potentiel intellectuel serait héréditaire. Le psychiatre n’est pas revenu sur ses paroles ni présenté d’excuses, mais lors d’une émission quotidienne, il a affirmé « comprendre que des gens aient pu être insultés par ses paroles, mais que des études scientifiques sur le QI des Noirs et des Amérindiens existent bel et bien.»

Si le Dr Mailloux ne cite pas ses sources ont peut toutefois se référer à des ouvrages comme ceux de l’Américain Charles Murray pour comprendre l’origine de sa position. Le chercheur a publié en 1994 un ouvrage nommé The Bell curve dans lequel il montre notamment que les Noirs ont un QI inférieur à celui des autres communautés. Selon sa théorie, le QI moyen des Blancs serait de 100 tandis que celui des Noirs ne serait que de 85. Ce genre de théorie fait l’objet de statistiques régulières au Etats-Unis, mais ont toujours été matière à une controverse très forte dans le milieu scientifique.

Une opinion publique choquée

Dès le lendemain de la diffusion de son intervention, les réactions ne se sont pas faites attendre. L’ancien patron de la chaîne télévisée TQS a accusé l’émission de ne pas avoir coupé ces propos au montage, d’autres ont déposé des plaintes à titre individuel à l’encontre du psychiatre pour propos racistes. La CRTC (conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes) et le Collège des médecins ont engagé des poursuites. D’autres sanctions plus directes ont aussi été appliquée : il a été congédié de la TQS sur laquelle il commentait l’actualité quotidiennement, et de l’émission Loft Story qu’il devait en partie animer au printemps prochain.

Certains ont surtout tenu à montrer que derrière ces propos racistes se cachent une tendance grandissante au Québec devant l’afflux d’immigrés ces quelques dernières années. Les Québécois représentent en effet une minorité communautaire au sein de l’Etat Fédéral du Canada et voient leur patrimoine menacé par la mixité de plus en plus dense du pays. Un pays où le Gouverneure générale du Canada, un poste à valeur de statut de chef d’Etat, est une femme d’origine haïtienne (Michaëlle Jean).

Il faut noter que si le psychiatre a défrayé la chronique canadienne, il ne tardera pas à faire de même en France. Il aurait déjà été contacté par Thierry Ardison pour intervenir sur la castration des délinquants sexuels. Le Dr a déclaré à la presse le mois dernier : « Je suis un homme patient et je me réjouis de l’intérêt que me porte la télévision en France. A Montréal, je suis une menace pour les habitants »… Ça promet !

Lire aussi : Michaëlle Jean, Gouverneure générale du Canada