Les décès dus au nouveau Coronavirus devraient diminuer en Afrique (OMS)

Coronavirus
Coronavirus (illustration)

L’Afrique connaitra une diminution sensible des décès dus au Covid-19, cette année. Selon l’analyse de l’OMS «le nombre de décès estimé dans la Région africaine baissera à environ 60 par jour en 2022», a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

L’analyse de l’Agence onusienne «prédit environ 23 000 décès d’ici la fin 2022 si les variants actuels et la dynamique de transmission ne changent pas». Cette année, 166,2 millions d’infections sont prévues par rapport aux 227,5 millions estimées en 2021. Cette baisse est due «à l’augmentation de la vaccination, à l’amélioration de la riposte à la pandémie et à l’immunité naturelle dues aux infections précédentes».

En dépit de cette réussite, le risque reste présent. «Un variant 200% plus mortel entraînerait une augmentation du nombre de décès à plus de 70 000», alerte l’analyse de l’OMS. Face à la menace, le continent doit multiplier ses efforts pour garder cet élan. Cette vigilance passe par l’identification des personnes les plus exposées à la pandémie, le renforcement de la surveillance et de la vaccination, entre autres. «Les pays doivent intensifier leurs efforts pour mener une réponse ciblée qui offre aux personnes les plus vulnérables les services de santé dont elles ont besoin, notamment des vaccins contre la Covid-19 et des traitements efficaces», a déclaré la Directrice de l’OMS.

Pour rappel, c’est depuis 2020 que l’Afrique fait face à la pandémie. L’année passée, cette maladie a été «la septième cause majeure de décès» sur le continent, du fait de l’augmentation des cas de Covid-19 impulsée par le variant Delta, précise l’analyse.

A lire : L’OMS alerte sur une recrudescence des cas de Covid-19 en Afrique