Les champions se retrouvent au Caire

Les Egyptiens d’Al Ahly sont sur des charbons ardents. Ils accueillent ce vendredi l’équipe sud-africaine de Sundowns en match retour de la finale de la Ligue des champions d’Afrique de football. A l’aller, les deux équipes ont fait match nul (1-1).

Rouge sera vendredi le Stade du Caire. Aux couleurs de son club fétiche, Al Ahly. En accueillant en match retour les Sud-Africains de Sundowns, les Egyptiens entendent accrocher la coupe de la Ligue des champions à leur riche palmarès. Déjà deux fois champions d’Afrique, les sociétaires du Caire ont raté à trois reprises leurs finales. Cette fois-ci, ils partent favoris après le match nul (1-1) décroché en Afrique du Sud.

 » Nous avons parcouru la majeure partie du chemin vers le titre. Le match retour du Caire sera plus facile, mais il est indispensable que nous restions concentrés et déterminés pour que la Coupe ne nous échappe pas « , prévient le capitaine des Rouges, Walid Salaheddine. Deux grands amateurs de football, Joseph Blatter, président de la FIFA, et Issa Hayatou, président de la Confédération Africaine de Football (CAF), seront dans les tribunes.

Expérience contre ambition

 » Nous avons déjà joué dans des conditions plus difficiles. Je n’ai pas vu de joueurs exceptionnels de leur côté mais leur force consiste à jouer en restant unis. Nous essaierons de provoquer quelques surprise tactiques et je crois fortement dans le travail collectif « , affirme l’entraîneur roumain des Sundowns, Ted Dumitru. La rencontre risque pourtant d’être difficile pour les Sud-Africains. L’infirmerie d’Al Ahly s’est vidée. Le club affichera son équipe-type. Il récupère quatre titulaires qui étaient absents lors du match aller : le défenseur Ibrahim Said, blessé, l’attaquant Khaled Bebo, le milieu de terrain Wael Riad et le défenseur Wael Gomaa, suspendus.

Les 100 000 supporters du Stade du Caire pousseront vendredi les Rouges durant tout le match. Rares sont les équipes africaines qui sont revenues avec une victoire de la capitale égyptienne. Mais un exploit des Sundowns est toujours possible.

Lire aussi :Compte-rendu du match aller