Les Bafana Bafana promettent un mondial arc-en-ciel

L’Afrique du Sud a été le premier pays africain à se qualifier pour la Coupe du monde 2002. Constants, sérieux, les Bafana Bafana ont dominé outrageusement leur groupe. Inconnu il y a dix ans, le football sud-africain occupe désormais une grande place sur le continent.

Les classements mensuels de la Fifa se suivent et se ressemblent. L’Afrique du Sud est la première équipe africaine. Inconnus il y a dix ans, les Bafana Bafana dominent le football continental. Ils sont été les premiers africains à se qualifier pour la Coupe du monde 2002 qui se tiendra au Japon et en Corée du Sud. En arrachant difficilement un match nul face au Burkina Faso à Johannesburg (1-1), le 2 juillet dernier, les protégés de l’entraîneur portugais Carlos Queiroz ont assuré leur billet pour Séoul. Avec un total de douze points, l’Afrique du Sud a été le premier pays à se qualifier avec les deux pays organisateurs (Japon et Corée) et la France, championne du monde.

Domination australe

L’histoire du football sud-africain est liée à celle du pays. Créée en 1892, la fédération sud-africaine de football a été affiliée à la Confédération africaine de football (CAF ) en 1957 avant d’en être exclue une année après. Il lui a fallu attendre la fin de l’apartheid pour la réintégrer en 1992. Pour sa part, la Fifa n’a exclu de ses rangs l’Afrique du Sud qu’en 1976 pour la réintégrer, elle aussi, en 1992. Et depuis, les Bafana Bafana sont au sommet de la balle ronde africaine.

Palmarès impressionnant… En 1996, avec une équipe formée de jeunes joueurs, et pour la première fois en arc-en-ciel, ils créent la surprise en s’emparant de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Deux ans plus tard, ils sont finalistes et ne cèdent leur titre que de peu. C’est la constance qui fait la force des Bafana Bafana.

Contrairement aux autres équipes africaines, les Sud-africains évoluent en grande majorité dans le championnat national. Les grandes stars, Thurston Bartlett, Philemon Massinga, Daniel Mudau ou Thabo Mngomeni, viennent pour la plupart des clubs locaux, Orlando Pirates, Kaiser Chiefs et Mamelodi Sundowns

Pour leur première participation en Coupe du monde, en France, les Bafana Bafana ont été décevants. Mais leur entraîneur, Carlos Queiroz, a promis que son équipe fera des étincelles au Pays du Soleil Levant.