Le Tour du Burkina en rouge marocain

Les cyclistes marocains dominent la seizième édition du Tour du Faso. Après six étapes, les Africains réussissent le pari de placer de nombreux coureurs dans le classement général. Le Burkina a enfin signé mardi dernier sa première victoire et rêve de maillot jaune.

Le 16e Tour du Faso est dominé par les Marocains qui ont signé trois victoires d’étapes et qui conservent le maillot jaune grâce à l’inépuisable Abdellatif Saâdoune. Meilleur africain lors de la précédente édition et premier Africain au dernier Tour du Sénégal, Abdelatif Saadoune mérite bien son dossard décroché dès le premier jour. Toujours présent sur les bons coups, le Marocain fait état d’une impressionnante persévérance. Souvent abonné à la seconde place, il a décidé de prendre sa revanche sur le Tour. A mi-parcours de la compétition, Saadoune est talonné le Français Alexandre Lecoq et le Burkinabè Hamado Pafadnam avec respectivement 1’09 » et 2’40 » de retard.

L’appétit des Etalons

La sixième étape, Bobo-Dioulasso – Banfora (86,500 km), est revenue à l’enfant du pays Hamidou Sawadogo de l’équipe du Burkina Faso B. A 500 mètres de l’arrivée, il plante son compagnon d’échappée, le Français Franck Satori, victime d’une défaillance mécanique, et signe la première victoire burkinabé. Et les Etalons se prennent à rêver d’une nouvelle victoire d’étape. Mahamadi Sawadogo, champion en titre du Burkina, et Saïdou Rouamba ne cachent plus leurs ambitions. Il leur reste cinq étapes pour briller.

Les Marocains, très soudés autour d’Abdellatif Saâdoune, ne veulent pas laisser l’équipe hollandaise Marco Polo, qui a raflé tous les titres l’année dernière, venir contester leur leadership. Si le Tour précédent était dominé par l’orange, cette année il sera rouge, promettent les coureurs marocains.

Le Tour 2002, long de 1305 km, a vu la participation de 10 équipes africaines et de quatre européennes. Le Nigeria, le Togo, le Niger, le Mali et le Cameroun courent toujours derrière une première victoire.

Lire aussi

Ça roule au Burkina,

Sawadogo, roi de la petite reine burkinabé,

Les Néerlandais dominent le Tour du Burkina,

Résumé du 15e Tour du Faso,

Tour du Sénégal.