Le Sénégalais Karamba Diaby, premier député noir au Parlement allemand ?

Karamba Diaby, âgé de 51 ans, originaire du Sénégal, devrait bientôt être le premier député noir siégeant au Parlement allemand. Le quinquagénaire est candidat du parti social-démocrate à Halle pour les Législatives du 22 septembre, dans l’Est du pays, région où il vit depuis son arrivée avant la chute du mur de Berlin.

Les parcours comme ceux de Karamba Diaby sont rares en Allemagne, où encore aucun noir n’a siégé au Parlement. Le quinquagénaire sénégalais, candidat du parti social-démocrate, pour les Législatives du 22 septembre, devrait être nommé député dimanche prochain et ainsi siéger au Parlement allemand. Il deviendra donc le premier noir à accéder à ces fonctions. Le Sénégalais, qui a posé ses valises, à Halle, dans l’est du pays, pour la première fois, à l’automne 1985, avant la chute du mur de Berlin, en a parcouru du chemin.

Actuellement, il mène une féroce campagne autour des thèmes auxquels il est sensible, tels que l’intégration des étrangers dont il est l’exemple, mais aussi les enjeux sociaux comme un salaire minimum généralisé ou encore les questions d’éducation. Lui qui est né en 1961 dans le village de Marsassoum, en Casamance, au Sénégal, n’aurait jamais imaginé qu’il pourrait devenir le premier élu d’origine africaine en Allemagne.

Parcours semé d’embûches

Son parcours en effet a été parsemé d’embûches. Sans compter les rudes épreuves de la vie. Sa mère meurt peu de temps après sa naissance. Le jeune Karamba, qui coupe également très tôt le cordon ombilical avec son père, est recueilli par sa sœur aînée, chez qui il effectue ses études. Il étudie la géologie avant de se pencher sur la biologie à l’université de Dakar. Le jeune homme est alors très actif dans les mouvements étudiants et réussit très rapidement à décrocher une bourse pour poursuivre ses études à l’étranger. Après avoir envoyé sa candidature dans plusieurs pays, c’est finalement l’Allemagne, à l’époque la RDA, qui accepte de l’accueillir pour étudier. Une fois installé, il étudie la chimie à Liepzig.

Karamba Diaby décroche ses diplômes et décide de s’installer pour de bon en Allemagne réunifiée, après la chute du mur de Berlin. Mais le jeune Sénégalais peine à trouver du travail, tant la situation économique de l’ex-RDA est en piteux état. Il finit par s’engager dans les réseaux associatifs. Aujourd’hui, il travaille au ministère des Affaires sociales de la région de Saxe-Anhalt, à Magdebourg.

Mariée à une Allemande, Karamba Diaby a obtenu la nationalité allemande depuis 2001, le contraignant à renoncer à la nationalité sénégalaise. Il a même participé aux campagnes électorales ces derniers mois. S’il est élu député, le Sénégalais pourrait bien être une source d’inspiration pour toute la diaspora africaine vivant en Allemagne.