Le Sénégal sommé de juger ou d’extrader Hissène Habré

La Cour internationale de Justice (CIJ) a ordonné ce vendredi au Sénégal de poursuivre « sans aucun autre délai » l’ancien président tchadien Hissène Habré, accusé de génocide commis par son régime entre 1982 et 1990, ou de l’extrader en Belgique. « La Cour (…) à l’unanimité, dit que la République du Sénégal doit sans aucun autre délai soumettre le cas de Hissène Habré à ses autorités compétentes pour l’exercice de l’action pénale, si elle ne l’extrade pas », a déclaré le président de la CIJ Peter Tomka, lors d’une audience à La Haye, où siège le plus haut organe judiciaire des Nations unies.

Lire aussi :

 Affaire Hissène Habré : La CIJ étudie la requête de la Belgique

 La Justice sénégalaise refuse d’extrader Hissène Habré