Le roi du Maroc a reçu les dirigeants de six partis politiques

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a reçu jeudi à Casablanca les dirigeants de six partis politiques du pays dans la perspective de la désignation d’un Premier ministre suite aux élections législatives qui se sont déroulées vendredi dernier, indique un communiqué du palais royal.

Il s’agit des dirigeants du Parti de l’Istiqlal (PI, 52 sièges), du Parti de la justice et du développement (PJD, 46 sièges), du Mouvement populaire (MP, 41 sièges), du Rassemblement national des indépendants (RNI, 39 sièges), de l’Union socialiste des forces populaires (USFP, 38 sièges) et de l’Union constitutionnelle (UC, 27 sièges).

Selon le règlement intérieur de la Chambre des représentants, seuls les partis ayant obtenu plus de 20 sièges peuvent former un groupe parlementaire.

Le roi Mohammed VI s’est par ailleurs « félicité des efforts sincères que les partis politiques et les pouvoirs publics, ainsi que les organisations de la société civile et les médias ont déployés pour que ce scrutin, le deuxième sous son règne, se déroule dans des conditions empreintes d’intégrité, de liberté, de transparence et de crédibilité », souligne le communiqué.

Il a également réaffirmé son « ferme engagement » en faveur de la poursuite des grandes avancées démocratiques réalisées par son pays.

Lire aussi :

 12462