Le président de la CEDEAO en mission de paix en Russie et en Ukraine

Umaro Sissoco Embalo attendu en Russie et Ukraine
Le Président bissau-guinéen, Umaro Sissoco Embalo

Le président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embalo, entame une visite officielle en Russie, ce jour. Après Moscou, le chef de l’Etat bissau-guinéen se rendra à Kiev, capitale de l’Ukraine.

C’est ce lundi 24 octobre 2022 que le chef de l’Etat bissau-guinéen doit rencontrer le Président russe, Vladimir Poutine. « Je vais ce lundi en Russie, je serai avec le Président Vladimir Poutine », a dit le dirigeant africain. Evoquant les raisons de son déplacement, Umaro Sissoco Embalo précise : « Je lui apporte un message de paix ». Pour le Bissau-Guinéen, il urge d’expliquer à Poutine « qu’il est important de parler de paix, car le monde est très troublé ».

Embalo deuxième chef d’État africain à se rendre en Russie

Le dirigeant a ajouté qu’il dira à Poutine « qu’il est nécessaire de parler avec son frère Zelensky ». Et de révéler : « D’ailleurs, je parle souvent avec Zelensky, tout comme Emmanuel Macron, à ce sujet ». Embalo rappelle être « le deuxième chef d’État africain après le Président Macky Sall » à aller en Russie. Il souligne y aller, « non en tant que Président de Guinée-Bissau, mais en tant que président en exercice de la CEDEAO ».

Le président en exercice de l’Union Africaine, le Sénégalais Macky Sall, avait en effet effectué un déplacement à Sotchi. La libération des ports ukrainiens bloqués justifiait ce déplacement de début juin dernier. D’autant que le blocus avait entrainé une hausse des prix des denrées. Après la Russie, Umaro Sissoco Embalo se rendra à Kiev pour rencontrer Volodymyr Zelensky pour parler paix.

Des installations électriques ukrainiennes viséees

Depuis le 24 février dernier, la Russie a lancé un assaut contre l’Ukraine. Une guerre qui prend de l’ampleur avec les frappes russes qui se sont intensifiées dans l’Est de l’Ukraine. C’est le cas notamment dans la région de Karkiv où les forces armées russes ont visé des installations électriques ukrainiennes. D’ailleurs, le Président ukrainien dit s’attendre au pire. Le dirigeant a même appelé ses concitoyens à se préparer à tous les scénarios possibles.

Lire : Guerre en Ukraine : Macky Sall rencontre Poutine en Russie pour porter la voix de l’Afrique

Depuis quelques jours, le Président russe a décrété la loi martiale dans les régions ukrainiennes de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporiyia. Ces dernières sont toutes annexées en partie par Moscou, depuis septembre. A noter que la Russie est accusée de procéder à des déportations. De son côté, le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a mis en garde les habitants des régions annexées contre une campagne d’enrôlement de force par l’armée russe.