Le pingouin vole en Afrique

Il est petit, noir et blanc, et a fait fureur cet hiver. Le pingouin des jeux Yetisports.com est devenu en quelques mois la star des jeux en ligne. Sa dernière et cinquième version se passe en Afrique… C’est dans la savane, au milieu des girafes et des éléphants, que vous pourrez gagner vos points et tenter de battre le record. Incontournable.

Cet hiver, un petit pingouin est apparu sur les écrans d’ordinateur, héros malgré lui d’un jeu en flash à la simplicité déconcertante… Le but : aider un yéti plutôt sympathique à catapulter le plus loin possible le pingouin avec un gourdin. Ce base-ball arctique pas prise de tête pour un sou a vite fait le tour de la Toile, déconcentrant travailleurs honnêtes et accro du jeu en ligne. L’adresse du site et les records à battre sont passés de mail en mail jusqu’à faire du jeu le must de la saison.

A tel point que les concepteurs du sport polaire ont varié les plaisirs : dans la deuxième partie du jeu, le pingouin glisse sur le dos d’un orque et, au moment où il rebondit, le yéti doit lui lancer une boule de neige bien ajustée pour le planter dans une cible… Doigté et concentration sont de mise ! Dans la troisième partie, le yéti lance cette fois-ci le pingouin à la verticale, le but étant d’aller le plus haut possible bien sûr, en comptant sur l’aide de quelques phoques encastrés dans la banquise. Dans la quatrième partie, changement de décor : notre pingouin a quitté le cercle Arctique pour le pays des kangourous. En Australie, c’est grâce à de puissants albatros que vous pouvez mener le pingouin le plus loin…

Le pingouin au Kilimandjaro

Et, aujourd’hui, le pingouin débarque en Afrique, avec « Flamingo drive » ! A l’ombre du Kilimandjaro, le yéti se sert d’un flamand rose comme d’un club de golf pour envoyer balader le petit animal. Le jeu est plus technique que les autres : vous aurez à calculer la courbe de lancement et à choisir la puissance de tir… Cinq coups sont permis pour atteindre le record de ce jour : 6 537 points, engrangés par un certain « Etrange ». Ce n’est pas parce que cette partie se passe en Afrique mais quand même, il faut avouer que c’est bien la plus aboutie du site Yetisports.com, hébergé en Autriche. Le décor est mieux planté et il y a plus de rebondissements, dans tous les sens du terme.

En effet, tandis qu’un arbre ou qu’un éléphant vont gêner le pingouin dans sa course, différents animaux de la savane vont l’aider à poursuivre sa trajectoire, comme le serpent ou le vautour. Un conseil : essayez de faire tomber le pingouin dans la gueule de la girafe, c’est le bon plan… Pour les accros, il est possible de télécharger les jeux sur son téléphone portable. Sur le site, vous pourrez aussi vous inscrire pour faire partie de la joyeuse communauté de Yetisports. Les yéti-maniaques pourront se promener dans la boutique en ligne et écouter la « yetisong ». Car le yéti ne fait pas que martyriser le pingouin, il chante aussi… Et enfin, ceux qui sont déjà lassés du côté bon enfant des jeux pourront s’éclater sur une version pirate et plus sanguinolente. Après le pingouin arctique et le pingouin d’Afrique, le pingouin gore

 Une petite partie ?