Le Petit Futé Algérie

Qui devinerait qu’en Algérie des sites antiques romains d’une extrême beauté se dévoilent se dévoilent aux visiteurs, ici en Kabylie, là dans les Aurès ou l’Algérois ? Qui soupçonnerait que de magnifiques oasis ont donné naissance à l’un des systèmes d’irrigation les plus ingénieux au monde ? Nous entendons malheureusement trop peu parler de cette Algérie pour en connaître ses richesses matérielles et immatérielles.

Les échos nous arrivant nourrissent inlassablement une vision inexacte et faussée du pays. Constamment montrée du doigt pour son retard en matière de tourisme, l’Algérie n’a certes pas suivi la frénésie touristique qui s’est emparée du Maroc et de la Tunisie, mais elle invite aussi audacieusement à découvrir ses secrets, son histoire, son passé tumultueux et ses richesses authentiques. Certains diront qu’il n’existe pas de tourisme en Algérie, mais c’est faux. Les infrastructures hôtelières sont en constante amélioration et les progrès sont nets.

Sans oublier les infrastructures routières qui se sont considérablement développées ces dernières années avec, par exemple, la mise en place d’une autoroute Est-Ouest permettant de relier Alger à Oran en seulement 4 heures…

Pour ce qui est de la sécurité, l’Algérie est un pays globalement sûr, en dehors de la région du Djudjura en Kabylie, ou encore le parc du Tassili n’Ajjer et le désert aux portes de Tamanrasset qui restent tous deux fermés aux touristes. Mais, quoi qu’il en soit, les autorités et les locaux savent où il ne faut pas se rendre et il est important de les écouter et de ne pas jouer au téméraire si on vous dit que c’est risqué de faire tel ou tel déplacement. Mais, en raison de ces problèmes de sécurité rarissimes, l’Algérie doit-elle pour autant être ignorée ? Les plus beaux voyages ne sont-ils pas ceux de la découverte d’un pays sans maquillage, ni artifice ? L’Algérie dévoile avec sincérité et sans pudeur ses mille et un contrastes. Parfois repoussante et lunatique, mais éternellement accueillante et envoûtante, elle invite à des explorations plus complexes et plus intimes.

Et une fois qu’on a découvert l’Algérie, on a qu’une seule envie : la redécouvrir encore et encore et y revenir, malgré tous les préjugés sur ce magnifique pays. Et puis un jour, on se surprend alors à répéter en cœur avec les Algériens « 1, 2, 3, viva l’Algérie » parce que c’est un pays sublime et incroyablement attachant.

LE PETIT FUTE, VOTRE COMPAGNON DE ROUTE EN ALGERIE :

Afin de vous accompagner dans ce prochain voyage d’Alger au Grand Erg Occidental en passant par le Parc National de Chréa, Oran, Bejaïa et la Petite Kabylie ou bien encore par Constantine, Annaba, les oasis du M’Zab ou ceux de Chambas, Tamanrasset et le Hoggar, etc. le
Petit Futé vous propose une sélection d’informations, d’adresses et autres POI (point of interest) répartis dans des rubriques claires et précises (découverte, se déplacer, pratique, se loger, se restaurer, sortir, à voir – à faire, balades, shopping et sports – loisirs – détente) sans oublier, en début de guide, l’Invitation au voyage et Découverte pour tout savoir et préparer au mieux ce prochain voyage ainsi, qu’en fin de guide, l’indispensable Pense Futé et ses conseils avisés.