Le Pape François ne pourra venir en Algérie pour la béatification des dix-neuf martyrs chrétiens

Le ministre algérien des Affaires religieuses, Mohamed Aissa, a déclaré que le Pape François ne pourrait sans doute pas venir à la cérémonie de béatification des moines français de Tibéhirine et de douze autres religieux catholiques tués durant la guerre civile des années 1990 en Algérie. La cérémonie se tiendra le 8 décembre à Oran.

« Je crois que le calendrier du Saint père ne lui permet pas d’être présent au mois de décembre », a déclaré Mohamed Aïssa lors d’un entretien télévisé, précisant que les autorités algériennes avaient donné leur accord et que cet empêchement « n’exclut en rien la possibilité qu’il soit invité ultérieurement« .

« La cérémonie de béatification aura lieu au sanctuaire de Santa Cruz à Oran (…) La cérémonie sera présidée par le cardinal Angelo Becciu, envoyé spécial du Saint-Père », a déclaré Mgr Paul Defarges. Le choix de la ville d’Oran, située à 400 kilomètre d’Alger,fait référence à Mgr Pierre Claverie, évêque d’Oran, tué par une bombe le 1er août 1996 avec son jeune chauffeur algérien. « Rendre hommage aux 19 martyrs chrétiens signifie rendre hommage à la mémoire de tous ceux qui ont donné leur vie en Algérie dans les années 1990″ a déclaré le père Georgeon

Les 19 martyrs sont les visages d’une décennie noire qui a ensanglanté l’Algérie et fait 150 000 victimes. Le décret du pape qui a donné son feu vert à la béatification pour le martyre remonte à janvier dernier.

Lire aussi  :

Dix-neuf martyrs chrétiens tués en Algérie vont être béatifiés

Massacre des moines du Tibéhirine : l’armée algérienne pointée du doigt).