Le Niger, premier rempart contre l’immigration illégale en méditerranée?

Alors que le président de la transition du Burkina Faso se trouve en France, le Président du Niger Mahamadou Issoufou y est également depuis ce mardi pour une visite de travail et d’amitié accompagné de ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères. L’immigration illégale en Méditerranée sera au cœur des discussions lors de cette visite.

Le Niger est l’un des partenaires les plus importants de la France sur le continent africain. Le pays traverse actuellement de nombreuses crises avec la présence d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique au nord du pays et de Boko Haram dans le sud. Mahamadou Issoufou a notamment indiqué que son pays allait abriter des centres de migrants en partance pour l’Europe. A quelque mois de l’élection présidentielle, le chef d’Etat nigérien a tenu à effectuer une visite de travail et d’amitié en France afin de d’évoquer la situation dans laquelle se trouve son pays.

Le Niger va prochainement abriter des centres de migrants à Agadez et Arlit afin de contrôler le flux de clandestins qui souhaitent se rendre en Europe. Ces derniers mois, plusieurs milliers de migrants se ruent sur des embarcations de fortune afin de rendre en Europe qu’ils considèrent comme un eldorado.

Le pays est confronté à des réseaux d’immigration illégale vers l’Europe ainsi que de trafics de drogue.

Partenaire indispensable de la France, le Niger accueille des soldats français et américains sur la base aérienne de Niamey dans le but de contrôler les terroristes provenant de Libye. La lutte contre le terrorisme est une priorité pour le Président du Niger.

Le Président du Niger s’est déjà rendu en France notamment pour la marche républicaine après les attentats contre Charlie Hebdo et l’hypermarché Hyper Cacher en janvier dernier. Une visite qui lui a valu de vives critiques dans son pays. A quelques mois de la Présidentielle, que vont penser les Nigériens de la venue de leur Président en France ?