Méditerranée : 5000 migrants sauvés en trois jours !

En l’espace de seulement trois jours, plus de 5 000 migrants ont été secourus par les gardes-côtes italiens. Depuis vendredi, près de 25 embarcations en partance de la Libye souhaitaient se rendre en Italie. Les gardes-côtes ont retrouvés 17 corps sur les bateaux.

Les migrants continuent d’affluer en Italie. Plus d’un mois après le naufrage de 800 migrants en Méditerranée, près de 5000 migrants ont été sauvés d’une mort certaine par les gardes-côtes italiens, depuis vendredi. L’annonce a été faite, ce dimanche 31 mai 2015, par l’agence européenne chargée des frontières extérieures de l’espace Schengen.

Des moyens colossaux ont été déployés afin de venir en aide à ces migrants. En effet, des bateaux britanniques, maltais, belges et italiens ont été déployés en mer méditerranéenne. Ce type de sauvetage est désormais le lot quotidien des gardes-côtes, depuis plusieurs mois. En mai dernier, en l’espace de deux jours, près de 6 000 migrants ont été secourus en Méditerranée.

L’opération de sauvetage a débuté, vendredi 29 mai dernier, auprès de 25 bateaux partis de la Libye. Cinq autres opérations de sauvetage sont en cours. Les 17 victimes se trouvaient à bord de trois canots pneumatiques dans lesquels se trouvaient plus de 300 migrants en vie, selon la marine italienne. La cause de ces décès demeure pour l’heure inconnue. Toutefois la marine italienne avance les thèses d’asphyxie ou encore de déshydratation.

La Commission européenne a demandé, le 27 mai dernier, aux États membres de l’UE de prendre en charge 40 000 demandeurs d’asile originaires de la Syrie ou encore de l’Érythrée, arrivés en Grèce et en Italie. Une démarche qui n’est pas du goût de tous les États membres de l’UE.