Le Maroc, premier bénéficiaire en Afrique des visas Schengen délivrés par la France


Lecture 2 min.
Un Visa Schengen
Un Visa Schengen

Le royaume du Maroc est le premier pays africain à bénéficier des visas Schengen délivrés par la France, en 2022. Ce malgré la restriction de 50% appliqué au cours de la période par les autorités consulaires françaises.

La délivrance des visas Schengen par la France a repris normalement à l’Ambassade de France à Rabat. « Les décisions politiques qui ont été prises à la mi-décembre, c’est-à-dire un retour à la normale en termes de délivrance des visas, pour les ressortissants marocains, sont bien mises en œuvre ». C’est ce qu’a déclaré l’Ambassadeur de France au Maroc, Christophe Lecourtier.

« Les demandeurs sont traités de la meilleure manière, à la fois en qualité d’accueil, et aussi en rapidité et en célérité pour la délivrance des titres qu’ils sollicitent », a poursuivi le représentant diplomatique de l’Hexagone au royaume chérifien. Ainsi, la Consule générale de France à Rabat a appelé les demandeurs de visa à éviter de solliciter les intermédiaires.

Baisse de 50% des visas Schengen délivrés au Maroc

Sandrine Lelong-Motta a insisté auprès des demandeurs de visa afin qu’ils évitent de fier aux intermédiaires qui, selon elle, font payer les candidats qui désirent obtenir un rendez-vous. Conseillant aux Marocains désirant obtenir le visa Schengen d’entamer les démarches quinze jours auparavant, la diplomate française rassure que plus de 800 rendez-vous sont ouverts chaque jour.

Notons que la France avait décidé de durcir les conditions d’obtention de visas pour le Maroc, l’Algérie et la Tunisie. S’agissant du royaume chérifien, le nombre de visas à délivrer avait baissé de 50%, selon une annonce faite le 28 septembre 2021. Ce jour, le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, évoquait une mesure d’exception « drastique » et « inédite ».

Selon lui, cela se justifiait par le fait que des pays comme le Maroc refusaient d’accueillir leurs ressortissants qui font l’objet de mesures d’expulsion. Malgré ces restrictions, « le Maroc était le premier bénéficiaire en Afrique du Nord et en Afrique en général des visas délivrés par la France en 2022 », a confié Christophe Lecourtier.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter