Le Maroc mène une difficile lutte contre des incendies mortels

Incendies au Maroc
Le Maroc lutte contre les incendies (illustration)

Le royaume du Maroc est frappé par des incendies d’envergure, depuis mercredi. Selon un bilan provisoire, au moins 1 600 hectares de massifs forestiers ont été détruits dans les provinces de Larache, Ouezzane, Tétouan et Taza, situées dans le Nord du pays. Un mort est à déplorer.

Le Maroc est durement frappé par une série d’incendies de forêt. Jeudi, la Société Nationale des Autoroutes du Maroc avait annoncé la fermeture de l’axe Rabat-Tanger, coupée suite à des perturbations causées par les incendies déclarés dans la région de Larache. Le trafic au niveau de ce tronçon est revenu à la normale, suite à l’intervention des agents de la protection civile, des pompiers et autres bonnes volontés.

Les autorités marocaines ont invité les usagers de l’autoroute à consulter l’application ADM Trafic pour s’enquérir de l’état de trafic sur l’autoroute en temps réel. Pour autant, les feux continuent de dévorer des hectares de forêt. Pompiers, militaires spécialisés des Forces armées royales et forces auxiliaires se battent pour maîtriser les feux qui se déclenchent du fait de la force canicule renforcée par des vents violents en provenance du Sahara.

Quatre avions Canadair spécialisés dans la lutte contre les feux de forêts ont été mobilisés pour contenir les incendies qui ont ravagé 1 600 hectares de forêts et contraint à un déplacement préventif d’environ 1 100 familles. Ces violents incendies ont fait un mort. «Le corps d’une personne atteinte de brûlures multiples a été retrouvé», dans un des foyers dans la région de Larache, indique un communiqué des autorités.

Lire : Village ravagé par les flammes, 500 familles évacuées : où sont les Canadairs marocains ?