Le Maroc (encore) sous le choc : une fille de 17 ans violée par… 20 hommes

Le Maroc est une nouvelle fois secoué par un nouveau scandale de viol collectif sur une fille de 17 ans qui aurait été abusée par 20 hommes.

Elle a 17 ans. Elle est Marocaine. Elle a été kidnappée, violée, torturée. Au moins 20 hommes ont abusé d’elle pendant une vingtaine de jours. Son nom, Oumaima. Elle est actuellement hospitalisée au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd de Casablanca. La fille, qui présente des séquelles physiques, est en grande détresse psychologique, relève Yabiladi qui a donné l’information.

Dans une vidéo, la mère de la victime ainsi que le président de l’association Sayidati, Walid Benslima, interpellent les autorités marocaines de même que l’opinion. Ils ont précisé que la fille n’a dû son salut qu’à sa force mentale et physique, pour avoir réussi à s’évader en ayant convaincu et obtenu le soutien d’un potentiel violeur qui était venu pour abuser d’elle.

« Cet individu était venu sur les lieux pour la violer également, mais il a fini par céder à ses supplications et l’a aidée à prendre la fuite (…). Elle souffre d’une crise psychologique aiguë, sa famille n’est pas autorisée à la voir », a confié Walid Benslima, président de l’association Sayidat.

Les cas de viol collectif sont récurrents au Maroc. Le cas de Khadija, torturée pendant deux mois, durant le printemps 2018, reste encore dans les mémoires. Enlevée devant la porte de son domicile par un groupe d’hommes inconnus, elle a subi, pendant deux longs mois, les affres d’un groupe de jeunes qui, en plus d’avoir abusé d’elle à plusieurs reprises, lui ont tatoué le corps.

A lire : Maroc : une jeune fille de 15 ans kidnappée, tatouée et abusée