Le Maroc autorise la vente d’un médicament contre le Coronavirus


Lecture 2 min.
Molnupiravir
Molnupiravir

Les autorités sanitaires royales viennent d’accorder une autorisation de mise sur le marché d’un médicament fabriqué aux Etats-Unis et qui serait efficace contre la maladie à Coronavirus. Il s’agit du Molnupiravir, un antiviral expérimental à large spectre, initialement destiné à traiter la grippe et l’hépatite C.

C’est ce mardi 4 janvier 2022 que les autorités sanitaires marocaines ont octroyé une autorisation de mise sur le marché national du Molnupiravir, un médicament commercialisé par le laboratoire américain Merck, visant à lutter contre le Coronavirus. Au départ, ce médicament était destiné à traiter la grippe et l’hépatite C. « Une fois disponible, ce traitement sera inclus dans le protocole thérapeutique », ont indiqué les autorisations sanitaires du royaume.

Selon le Dr Said Moutawakil, membre du comité technique et scientifique de lutte contre le Covid-19, « la Direction des médicaments et de la pharmacie (DMP) a donné l’autorisation de mise sur le marché du Molnupiraver, après plusieurs mois de négociations avec le laboratoire américain », ajoutant que « le médicament anti covid-19 du laboratoire américain Merck sera disponible au Maroc dans les jours à venir ».

« Le Maroc a entamé les négociations pour acheter les pilules de Pfizer, mais aussi des médicaments fabriqués par des laboratoires chinois et hindous qui sont en cours d’instruction », a poursuivi le Dr Said Moutawakil, non sans insister sur l’importance du vaccin, qui est une « excellente solution pour limiter la propagation du virus ». Seulement, la blouse blanche estime que le vaccin « n’est pas suffisant, à lui seul, pour faire face au virus, surtout devant ce phénomène d’échappement vaccinal ».

« Les médicaments, le vaccin ainsi que les mesures barrières seront nos armes pour faire face à la propagation de la pandémie », a en outre indiqué ce membre du comité technique et scientifique de lutte contre le Covid-19.

A lire : Omicron frappe durement Casablanca

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter