Lapiro de Mbanga : le combat continue

A Mbanga, ville située à 60 km de Douala, capitale économique du Cameroun, la population a fêté le retour d’un fils chéri. Vendredi dernier, le musicien engagé Lapiro de Mbanga sortait de prison. Sa notoriété a encore grandit, ainsi que sa colère contre le pouvoir en place. Le 24 septembre 2008, le chanteur, rendu célèbre par ses textes critiques envers le régime du président Paul Biya avait été condamné à trois ans de prison ferme pour « pillage en bande » dans le contexte des émeutes de la faim. Il avait nié les faits, se considérant comme un prisonnier politique. Afrik.tv l’a rencontré. Reportage.

Lire aussi:

 Cameroun : liberté pour le chanteur Lapiro de Mbanga