Lansana Kouyaté dénonce un décret attribué au président Conté

Le Premier ministre guinéen, Lansana Kouyaté, a dénoncé, mercredi, un décret de restructuration des départements ministériels et secrétariats généraux rendu public le 05 décembre dernier, fustigeant notamment les dispositions de ce texte sur les prérogatives du Secrétaire général de la Présidence et le rattachement de la Banque centrale aux services de ce dernier.

Dans une déclaration lue en son nom, jeudi, sur les antennes de la Radio nationale guinéenne (RTG) par le ministre de la Communication et des NTIC, Justin Morel Junior, également porte- parole du gouvernement, M. Kouyaté affirme avoir soumis au chef de l’Etat, un décret « rectificatif », extirpant du premier texte « l’erreur qui s’y était glissée ».

« En attendant la signature (de ce nouveau texte) et en tous les cas, le gouvernement est et demeure guidé par le décret du 14 mars 2007 fixant les attributions du Premier ministre, ainsi que la Lettre de mission confirmant les accords signés entre le gouvernement d’alors et les partenaires sociaux, le 27 janvier 2007 », souligne le chef du gouvernement guinéen.

Le décret de restructuration publié le 05 décembre 2007 confère de larges pouvoirs au Secrétaire général à la Présidence en son article 178 qui stipule, entre autres, que: « le Secrétaire général de la Présidence contrôle l’action du gouvernement et assure la continuité de l’Etat ».

La semaine dernière, les quatre centrales syndicales à l’origine de la grève générale de janvier-février 2007 ayant entraîné la mort de plus 150 personnes tuées par balles, avaient adressé une lettre au Premier ministre pour dénoncer la violation des accords du 27 janvier.

Dans sa déclaration, le Premier ministre a, par ailleurs, qualifié de « pure surperchérie de certains éléments opposés au changement » un discours à la Nation attribué au chef de l’Etat diffusé par des sites Internet guinéens.

Pour Lansana Kouyaté, ce message, « qui n’a pas été directement lu par le chef de l’Etat comme de coutume, apparaît donc faux, en ce sens que son contenu tranche d’avec le discours qu’il a tenu à l’occasion de la présentation des vœux du gouvernement ».

Dans le discours publié sur Internet, le président de la République le général Lansana Conté annonce, entre autres, une « refonte du gouvernement ».