La Russie incapable d’aider l’Algérie à freiner les incendies

Incendie
Incendie (illustration)

L’Algérie a enregistré trois morts dans des feux de forêt qui se sont déclarés dans la région de Sétif, dans l’Est du pays. Le soutien de la Russie, qui a affrété un bombardier d’eau, n’aura finalement pas servi à empêcher ces pertes en vies humaines.

Dans sa lutte contre les feux de forêts qui se sont déclarés dans le pays, l’Algérie a préféré snober le voisin marocain et les partenaires habituels dont la puissance coloniale, la France. Les autorités algériennes se sont en effet tournées vers la Russie. Pour faire face à ces feux de forêts qui faisaient rage, l’Algérie a affrété un avion bombardier d’eau russe de type Beriev BE 200, pour trois mois. L’appareil est arrivé à Alger, dans la soirée du mercredi 15 juin 2022.

Pourtant lors des feux de forêts de 2021, alors que la région de Tizi Ouzou était en proie aux flammes, le roi Mohammed VI avait proposé son soutien logistique au Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui avait préféré faire la sourde oreille. La Kabylie consumait et avait enregistré plus de soixante morts. Pour cette année, les feux sont revenus et menacent le pays. Le Maroc, non sollicité par le voisin algérien, a donc déployé ses nombreux canadairs en Europe pour aider la France, l’Espagne, le Portugal et autre Italie à combattre les feux. Alors que le pire menace l’Algérie.

Dans l’après-midi de dimanche, en effet, deux foyers de feu se sont déclenchés dans la forêt de Harbil. L’incendie s’est rapidement propagé à la faveur des vents violents et d’une forte chaleur et s’est étendu jusqu’aux villages voisins de Ras El Faid et Shrigat. Un soldat du feu, du nom de Chahb El Ain Ahmed, qui participait aux opérations d’extinction, a été retrouvé calciné. Si l’incendie est annoncé sous contrôle, les opérations de lutte contre les flammes se poursuivent.

Lire : Kabylie : la ville de Tizi Ouzou en proie à de violents incendies

Lire : Ravagée par des incendies, l’Algérie, sous-équipée, snobe les canadairs marocains