La RDC se débarrasse de ses sacs plastiques

Dans de multiples pays africains, les sacs plastiques sont interdits pour réduire la pollution. Désormais c’est au tour de la République démocratique du Congo d’appliquer cette mesure sur son territoire. Le ministre de l’Industrie a été clair jeudi 19 juillet : la commercialisation, importation et fabrication des sacs plastiques sont désormais prohibées.

L’Afrique ne badine pas avec les sacs plastiques. Pour protéger l’environnement, les Etats africains sont nombreux à les avoir interdits. La République démocratique du Congo a donc également décidé de s’inscrire dans cette voie. Le ministre de l’Industrie, Remy Musungayi a été clair, dorénavant, la commercialisation, l’importation et fabrication des sacs plastiques sont interdites sur le territoire, a-t-il déclaré jeudi 19 juillet lors d’une conférence de presse. Selon lui, cette mesure est motivée par le souci « de préserver l’environnement et d’améliorer les conditions de vie des populations. Elle n’est que l’application de l’arrêté interministériel du 12 avril 2007 interdisant le commerce d’alcool, d’eau de vie et de liqueur en sachet. »

Une décision qui met les industriels dans une mauvaise posture. Certains ont demandé un délai supplémentaire pour liquider le stock de sacs plastiques qu’ils détiennent, rapporte Radio Okapi. Mais le ministre de l’Industrie réclame que ces stocks soient recyclés en matières biodégradables.

Une avancée pour l’environnement

Selon le représentant des fabricants de sacs plastiques, « les matières biodégradables coutent excessivement chères ». Il s’est toutefois engagé à faire des efforts, admettant qu’en Afrique de multiples pays ont déjà adopté ces mesures. « On va commencer à fabriquer des emballages avec des matières biodégradables comme ça se passe partout en Afrique. Nous avons des usines à Lome, à Abidjan. Partout là-bas, le sachet est interdit », a-t-il assuré.

Le Gabon a, quant à lui, pris des mesures depuis juillet 2010. Le président Ali Bongo a interdit l’usage de tous les sacs plastiques non-recyclables et non-biodégradables. Au Maghreb, le Maroc a également entamé sa guerre contre les sacs plastiques. Une loi les interdisant devrait bientôt entrer en vigueur. De même, le Mali a adopté en janvier 2012 un projet de loi stipulant la « production, la détention, l’importation, la commercialisation et l’utilisation de sachets plastiques. »

Lire aussi :

 Gabon-Henri Michel Auguste : « Nous voulons éradiquer le sac plastique dans ses formes les plus polluantes »

 Kinshasa interdit la production de sacs plastique