La France, premier pays méditerranéen

Les pays de la rive Nord de la Méditerranée ont dominé outrageusement les 6e Jeux méditerranéens qui se sont déroulés à Tunis. La France arrive en tête avec 42 médailles d’or, suivie par l’Italie (38) et l’Espagne (33). La Tunisie, premier pays du Sud, arrive à la sixième place.

Tunis a fait la fête ce week-end. Les 6e Jeux méditerranéens ont permis au pays hôte de redorer son blason et à son équipe de football de prendre le dessus sur l’Italie. Avec ses 17 médailles d’or, la Tunisie prend la 6e place aux Jeux méditerranéens et devient premier pays de la rive Sud de la Méditerranée, avant l’Algérie et bien loin de l’Egypte et du Maroc. Samedi dernier, le commentateur de la rencontre Tunisie-Italie a failli s’étrangler d’émotion à la 76e minute. Ali Zitouni venait de donner la victoire à la Tunisie grâce à un penalty. C’est la fête au stade du  » 7 novembre  » de Radès. L’Italie avait aligné son équipe  » B « . Peu importe, la Tunisie venait de clore les Jeux en beauté.

Rive Nord, rive Sud

Les cinq premières places sont squattées par les pays européens. La France a pris la tête du classement avec 42 médailles d’or, suivie par l’Italie (38), l’Espagne et la Turquie (33). La France a su s’imposer pendant les deux derniers jours en raflant 17 médailles d’or. La Turquie s’est tout simplement effondrée après avoir fait le plein en haltérophilie et en lutte.

Si l’Algérie a su se rattraper à temps, malgré un début chaotique, en s’imposant dans l’athlétisme, le Maroc a complètement raté ces Jeux. Tout le monde avait les yeux rivés sur les athlètes marocains du demi-fond. Espoirs déçus. Les Marocains avaient la tête ailleurs. La relève d’El Guerrouj est en sommeil. Seul Abdelkader Hachelaf a réussi à enlever le 1 500m avec un temps moyen de 3.46.45.

La natation et les sports collectifs ont été outrageusement dominés par la rive Nord de la Méditerranée. La victoire de la Tunisie au football n’arrive pas à masquer les carences, et quelquefois l’absence des pays africains dans les phases décisives.