L’Union Africaine condamne les attentats de Boko Haram au Nigeria

L’Union Africaine (UA) a vivement condamné les attentats perpétrés par Boko Haram, ces derniers jours. L’institution a appelé à une riposte africaine et internationale.

La Présidente de la Commission de l’Union Africaine (UA), Dr Nkosazana Dlamini-Zuma, a condamné énergiquement les « attaques odieuses » que le groupe terroriste Boko Haram continue de perpétrer en différentes parties du Nigeria et ailleurs dans la région, dans un communiqué officiel, ce mardi.

Une fillette de 10 ans kamikaze

La Présidente est particulièrement horrifiée par le récent massacre perpétré dans la ville de Baga, dans l’État de Borno, ainsi que dans un marché à Potiskum, au nord-est du Nigeria, avec l’implication de femmes kamikazes, parmi lesquelles se trouverait une fillette âgée seulement de dix ans.

Nkosazana Dlamini-Zuma a réitéré l’entière solidarité de l’UA avec le peuple et le gouvernement du Nigeria, et a exprimé sa profonde sympathie aux familles des victimes.

Réponse africaine et internationale

La Présidente de la Commission réaffirme l’engagement de l’UA à poursuivre sa collaboration avec le Nigeria et les autres pays de la Commission du Bassin du Lac Tchad, ainsi qu’avec le Bénin, pour mobiliser l’appui international nécessaire à la Force multinationale conjointe (MNJTF) mandatée par les pays de la région pour combattre le groupe terroriste Boko Haram.

Au regard de la menace grandissante que le groupe terroriste Boko Haram fait peser sur la paix et la sécurité régionales, elle souligne l’urgence d’une réponse africaine et internationale coordonnée.

Avec African Press Organization (APO)