Nigeria : une fillette commet un attentat-suicide, 19 morts

Samedi meurtrier au Nigeria où 19 personnes ont perdu la vie lors d’un attentat-suicide commis par une fillette d’une dizaine d’années, dans la ville de Maiduguri.

Au moins 19 personnes sont mortes, ce samedi, lorsqu’une fillette, s’est fait exploser dans un marché très fréquenté de la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria.

Selon la Croix-Rouge qui a confirmé l’information, donné par une milice d’autodéfense locale, l’attaque-suicide a été perpétrée par une fillette d’une dizaine d’années qui s’est fait exploser. Un milicien a confié que la puissante explosion eu lieu au marché aux environs de 12h40, un moment où il était bondé de monde, notamment des commerçants et des clients.

Cette attaque survient alors que le pays est en pleine campagne pour les élections présidentielles. Au moment où Goodluck Jonathan tente de convaincre le peuple de voter une nouvelle pour lui, les populations se font tuer, devant l’impuissance de l’armée nigériane. Cet attentat vient de jeter une nouvelle fois le discrédit sur cette armée nigériane, un véritable géant aux pieds d’argile, qui peine à faire face à ce groupe terroriste qui a fini par imposer sa terreur.

Son nouveau patron, Abubakra Shekau, connu pour sa férocité, ne cesse de multiplier les exactions et autres menaces. La dernière en date, le Président camerounais Paul Biya que Shekau a personnellement menacé.