L’Internet au Bénin

Début août, afrik.com vous avait présenté iafric.net et le forum I-Benin qui y était hébergé. Retour aujourd’hui sur la synthèse et les conclusions mises en avant dans les débats de ce forum peu commun.

En premier lieu, la synthèse fait un état des lieux de la connectivité au Bénin et met en avant la discordance entre les besoins croissants des Internautes et la faiblesse de la bande passante disponible. Sur ce point, le retard du Bénin sur ces voisins aurait plutôt tendance à s’accroître. De plus, la faible utilisation de technologies alternatives (boucle locale radio ou MMDS) rend ce constat encore plus alarmant.

Ce retard proviendrait en particulier, d’une part de facteurs législatifs, dont le monopole de l’OPT (Office des Postes et Télécommunications), d’autre part d’une absence de dialogue entre les différents acteurs du secteur.

Des perspectives favorables.

Les intervenants restent cependant optimistes, s’appuyant sur un certains nombre d’éléments favorables dont la privatisation prochaine de l’OPT et la modernisation des infrastructures qui s’ensuivra. Pour contribuer à cette amélioration, certaines propositions sont avancées, comme une plus grande liberté accordée aux services d’accès par satellite ou la mise en place d’actions de sensibilisation pour impliquer les partenaires économiques dans les enjeux commerciaux d’Internet.

Enfin, un état des lieux de la production de contenus béninois sur Internet est aussi proposé, mettant l’accent sur le manque (voir l’absence complète) de contenu en langues locales, la nécessité de développer des sites officiels de services pour les administrer, ou l’implication plus importante demandée aux béninois de l’extérieur.

Ce forum aura été un exemple de dialogue et d’organisation sur Internet entre les béninois du pays et ceux de la diaspora. Un exemple à méditer et reproduire.

Cliquer ici pour retrouver la synthèse complète et l’ensemble des propositions de ce forum.

Autres liens utiles :

Iafric.net.

L’article d’Afrik sur I-Benin.