L’envol majestueux des Aigles

Le Mali a créé la principale surprise de la Coupe d’Afrique des nations en se qualifiant pour les demi-finales. Les Aigles ont battu de fort belle manière les Sud-africains (2-0). Le Nigeria, pour sa part, s’est débarrassé petitement du Ghana.

Le Mali découvre la joie de gagner et y prend goût. Après l’Algérie, c’est au tour de l’Afrique du Sud d’en faire les frais. Trop sûrs d’eux, arrogants selon la presse malienne, les Bafana Bafana ont été surpris par le jeu technique des Aigles.  » Nous aurions pu gagner lorsque nous avons commencé à inquiéter l’équipe malienne en deuxième mi-temps, mais malheureusement, c’est à ce moment qu’est intervenu le but. Ce n’était pas notre match. Mes joueurs ont été obligés de contre-attaquer, ce qui leur a permis de marquer le deuxième but. Ce fut un match très tactique « , reconnaît l’entraîneur sud-africain Carlos Queiroz. Après une mi-temps équilibrée, les Aigles maliens passent à la vitesse supérieure. Bassala Touré s’offre un véritable festival de dribbles et de feintes, qui lui ont permis d’effacer la défense sud-africaine, avant d’ouvrir le score à la 60′. A Kayes, la population se prépare à un carnaval.

Le bonheur au bout du pied

Obligée de se découvrir l’équipe sud-africaine laisse vides de grands couloirs dans sa défense. Les Aigles n’en demandaient pas tant. Après avoir brisé les contre-attaques, les coéquipiers de Bassala Touré portent très vite le danger devant les buts adverses. Et Dramane Coulibaly libère complètement son équipe dans les temps additionnels en inscrivant un joli but. A Kayes, le carnaval peut commencer. Il durera toute la nuit. Les autres villes maliennes lui emboîtent le pas. Le Mali est en demi-finale.

Dans l’autre rencontre, le Nigeria, sans briller, se qualifie en battant le Ghana par la plus petite des marges.  » Cela a été difficile, comme toujours quand le Nigeria joue contre le Ghana. Mais nous sommes restés calmes. Sur le but, j’ai vu la balle venir et j’ai juste pensé à viser dans le mille, et par chance la balle est rentrée « , se rassure Garba Lawal.

Ce lundi après-midi, les Lions indomptables rencontreront les Pharaons (16h GMT) et le Sénégal affrontera les surprenants Congolais de la RDC (19h GMT).

Lire aussi :

Les Simbas rejoignent les Lions indomptables :

Le Mali et le Nigeria en quarts :

La mauvaise passe du foot maghrébin :