Les Simbas rejoignent les Lions indomptables

La République démocratique du Congo s’est qualifiée brillamment pour les quarts de finale en disposant avec beaucoup de talent des Eléphants ivoiriens (3-1). Les Simbas rejoignent les Lions indomptables qui n’ont laissé aucune chance aux modestes Togolais (3-0).

 » Je n’ai pas reconnu mon équipe qui n’a pas joué son football, c’est une grosse déception pour moi et un jour sans pour la Côte d’Ivoire « , analyse très justement l’entraîneur ivoirien Lama Bamba. Les Elephants étaient méconnaissables face aux Simbas (Lions) congolais. Les coéquipiers du revenant monégasque Shabani Nonda ont dominé la partie du début à la fin, se permettant même le luxe de rater des occasions en or.

Yuvuladio, très en forme, ouvre le score logiquement à la 28ème minute. Le capitaine Nonda libère les Kinois en inscrivant un second but. A Kinshasa, c’est l’explosion de joie. Les rues sont envahies par les voitures et une foule en délire. Abidjan retient son souffle. A quelques minutes du sifflet final, les Eléphants reviennent à la marque mais Kimoto réduit leurs espérances à néant sur un penalty. L’aventure s’arrête pour la Côte d’Ivoire.  » La Honte « , titre ce matin la presse locale.

Le Cameroun en balade

 » C’est regrettable, nous sommes éliminés, mais c’est quand même une satisfaction pour moi d’avoir joué la CAN pour la première fois. Nous aurions pu gagner mais nous avons raté de grosses occasions de but par manque de sang-froid. Les Camerounais ont plus d’expérience, ils l’ont prouvé « , s’attriste le milieu de terrain togolais Emmanuel Adebayor. Déjà qualifiés, les Lions indomptables, tenants du titre, ont outrageusement baladé les Togolais durant la seconde période. Car si le Togo avait eu sa chance en première mi-temps, durant la seconde, le Cameroun a confirmé son statut de grand favori en inscrivant trois jolis buts sans se forcer.

 » Nous suivons notre logique, nous sommes ici pour nous imposer à chaque match. Je suis très content de ce parcours sans faute, nous montons en puissance. On va maintenant attendre notre adversaire des quarts de finale, nous n’avons pas de préférence pour tel ou tel, nous voulons simplement être toujours les meilleurs « , tranche le défenseur Rigobert Song.

Ce mercredi, l’Egypte de Hossam Hassan – appelé en renfort – affrontera la Zambie tandis que l’Afrique du Sud aura fort à faire face au Maroc.

Lire aussi : Le Mali et le Nigeria en quarts :

La mauvaise passe du foot maghrébin :