L’armée malienne remet de l’ordre à Ménaka


Lecture 2 min.
Des soldats maliens
Les Forces armées du Mali

L’armée malienne a indiqué avoir mis fin aux exactions commises à Ménaka, ces derniers jours, par des éléments supposés appartenir à un groupe terroriste affilié à l’organisation Etat islamique.

A la suite des attaques récurrentes, menées à Ménaka et environs par des éléments supposés appartenir à un groupe terroriste affilié à l’organisation Etat islamique contre les mouvements armés signataires de l’Accord de paix, notamment le Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) et le Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (GATIA), les Forces armées maliennes sont intervenues pour mettre un terme à la série macabres qui frappe cette partie Nord du Mali.

« Les Forces armées maliennes (FAMa), ont mené, le 13 mars 2022, des opérations aéroterrestres dans le secteur de Ménaka, suite aux attaques terroristes contre les populations… Les frappes aériennes sur les zones refuges ont permis de desserrer l’étau et briser l’élan des groupes terroristes dans les zones de Ménaka, Andéramboukane, Inchinanane, Harodi, Infokaratène, In Araban, Tabankort, Tamalat », a indiqué l’armée malienne dans un communiqué.

De nombreuses pertes ont été « infligées dans leurs rangs » des terroristes, a poursuivi le chef d’état-major des armées maliennes. Depuis le 8 mars dernier, Ménaka et les localités environnantes font l’objet d’assaut meurtriers répétés d’hommes armés, qui ont endeuillé le Mali avec des dizaines de morts, des civils comme des combattants du Mouvement pour le salut de l’Azawad. Des « attaques terroristes préparées depuis le Niger », qui, en plus d’avoir fait de nombreux blessés, ont engendré quelque 1 500 déplacés.

A lire : Mali : sauve-qui-peut à Ménaka

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter