Joyaux algériens

L’exposition « Bijoux & parures d’Algérie » retrace jusqu’au 27 octobre à Mantes la Jolie, l’histoire joaillière du pays de la préhistoire à nos jours. Organisée dans le cadre de l’Année de l’Algérie en France, la manifestation dévoile de véritables trésors de savoir faire et d’élégance.

L’art joaillier algérien de la préhistoire à nos jours. L’exposition « Bijoux & parures d’Algérie » présente, jusqu’au 27 octobre prochain à Mantes la Jolie, une magnifique rétrospective d’un savoir-faire millénaire dans le cadre de l’Année de l’Algérie en France. Une odyssée à travers le temps pour un voyage riche, unique et étincelant.

A chaque époque ses bijoux. Témoins de l’histoire, ils sont le fruit de diverses influences et des dominations du passé. L’exposition montre, en quatre périodes, l’évolution des styles, des techniques et des matières à travers les âges. La préhistoire et la protohistoire[[<1>Age des métaux]] (XII millénaire, X siècle avant Jésus Christ), l’antiquité (avec l’arrivée des Phéniciens au XIII siècle av J-C, puis des Romains (146 av J-C), et les époques vandales (429-533 av JC) et byzantines (533-647 av JC)), le Moyen âge (avec l’arrivée des Arabes en 647 av J-C) et la période ottomane (du XVI siècle à 1830).

Styles régionaux

Os, perles, coquillage, bronze, cuivre, argent, verroterie, corail, pierres précieuses, les matières sont sculptées, travaillées au service du bijoux. Si les styles évoluent dans le temps, ils sont aussi spécifiques aux différentes régions de l’Algérie. Aussi l’exposition prend-elle le soin de montrer les parures typiques de chacune d’elle. L’Aurès, la Grande et la Petite Kabylies, l’Atlas saharien et les oasis ; les Touaregs.

Bagues, boucles de ceinture, broches, boucles d’oreilles, colliers, bracelets de cheville, pendentifs, le panorama des objets est extrêmement large et varié. Très exhaustive, la ballade est riche d’enseignements et de découvertes. Réalisée avec le concours du Musée de l’Homme et du Muséum d’histoire naturelle, « Bijoux & parures d’Algérie » s’impose comme une très belle initiative, tout à l’honneur d’un pays et d’un peuple qui peut être fier de son histoire et de ses traditions.

« Bijoux & parures d’Algérie », jusqu’au 27 octobre 2003
Musée de l’Hôtel-Dieu
1, rue Thiers, Mantes la Jolie
Tél. : 00 33 1 34 78 86 60