Joseph Antoine Bell est formel : «Onana sera le portier du Cameroun à la CAN»

André Onana (02 nov 21)
André Onana

Après avoir purgé ses 9 mois de suspension infligée par l’UEFA, le gardien de but de l’Ajax d’Amsterdam, André Onana, signe son grand retour avec les Lions Indomptables du Cameroun, en vue des matchs contre le Malawi et la Côte d’Ivoire. Joseph Antoine Bell indique qu’il sera également aligné, en tant que gardien n°1 du Cameroun, à la prochaine CAN.

Revoilà André Onana ! Après 9 mois de suspension par l’UEFA, pour l’utilisation d’une substance interdite, le gardien de but de l’Ajax, André Onana (25 ans), signe son grand retour avec les Lions Indomptables du Cameroun, qui vont en découdre avec le Malawi (13 novembre) et la Côte d’Ivoire (16 novembre), pour le compte des 5ème et 6ème journées des éliminatoires de la Coupe du monde, qui se jouera au Qatar, en 2022.

Après avoir repris l’entraînement avec la réserve, début septembre, André Onana a rejoint l’équipe première de l’Ajax. Et à partir de ce jeudi 4 novembre, le gardien pourra reprendre la compétition. Il doit alors se remettre au travail pour retrouver sa place de titulaire à l’Ajax et avec le Cameroun. Interrogé à Talents d’Afrique sur le retour imminent d’André Onana, la légende du football camerounais, Joseph Antoine Bell, voit bien le gardien de l’Ajax retrouver sa place de titulaire durant la CAN, même si en club il sera plus difficile.

«André Onana sera bien le gardien du Cameroun, lors de la CAN. C’est vrai qu’être absent en compétition ne veut pas dire qu’il ne s’entraînait pas. Mais on ne le dira jamais assez, l’entraînement n’est pas le match, donc quand vous n’avez pas de compétition, il vous manque quelque chose. Je ne suis pas sûr qu’à l’Ajax on dira ‘maintenant ta suspension est terminée, tu retrouves ta place dans les buts’», a déclaré Joseph Antoine Bell.

«Quelqu’un d’autres a rendu service à l’Ajax, durant son absence, et on ne peut pas juste virer ce quelqu’un parce que André est revenu. On ne le virera que si André lui passe devant. Dans le foot la place n’appartient à personne, mais à celui qui performe. Donc, à ce moment-là, au retour, il faut cravacher et saisir une opportunité», a poursuivi l’ancien gardien des Lions Indomptables.

A lire : Joseph Antoine Bell : «Mendy fait beaucoup de progrès dans son jeu de pied»