JO de Londres : le Gabon prend l’argent

Certains pensaient que le Gabon allait rentrer bredouille des Jeux Olympiques de Londres 2012. Ils avaient tort : Antony Obame Mylann, 23 ans, a obtenu la médaille d’argent en taekwondo, samedi. C’est une grande première dans l’histoire des JO pour le Gabon.

(De notre correspondant)

Le poids lourd gabonais (+ 80 kg) de taekwondo, Anthony Obame Mylann, s’est adjugé la médaille d’argent samedi. Il s’est fait battre par l’Italien Molfetta sur le tatami d’Excel.

Avant d’arriver à la finale, le sportif avait battu en demi-finale le Turc Tanrikunlu Barhi. Il avait également écarté sur son chemin le Cubain Despaigne et Thomsen Fuataga.

Vice-champion du monde universitaire, vice-champion aux Jeux africains et actuellement médaillé olympique, Anthony Obame, 23 ans, est devenu une référence dans le taekwondo au niveau mondial. Il a reçu dimanche les félicitations et les encouragements personnels du président gabonais, Ali Bongo Ondimba. « La prestation d’Anthony lors de ce tournoi des JO de Londres marque un grand moment pour le sport gabonais et une immense joie pour toute la nation. Une fois encore, le Gabon est fier de ses sportifs.»

Après la victoire des juniors au championnat d’Afrique de football et leur qualification aux JO en décembre 2011, les exploits des Panthères durant la CAN (Coupe d’Afrique des nations) et la belle qualification de Ruddy Zang Milama au second tour du 100m début août, cette première médaille aux Jeux Olympiques démontre que le sport gabonais est en plein développement.

Rappelons que le Gabon a envoyé, pour la première fois de son histoire depuis sa première participation en 1972, sa plus importante délégation aux Jeux Olympiques, avec 25 sportifs dans 5 disciplines différentes.

Lire aussi :

 Gabon : « AMO », de retour au pays après plusieurs mois d’exil

 Gabon : vers la production des énergies vertes locales

 Gabon : la société civile demande l’organisation d’une conférence nationale souveraine