Indépendance : le Bénin déjà en fête!

C’est devenu une tradition au Bénin depuis quelques années : à la veille de la célébration de la fête nationale du 1er août, une foire de l’indépendance est organisée dans la ville qui abrite les festivités. Cette année, c’est à Cotonou, sur l’esplanade du stade de l’Amitié que les artisans de plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest se retrouvent pour exposer les fruits de leurs réflexion.

(De notre correspondant)

La foire de l’indépendance du Bénin est devenue un rendez-vous annuel pour les artisans comme les acheteurs. C’est un grand marché qui est ouvert pour une quinzaine de jours afin de permettre aux génies de l’Afrique de l’Ouest d’exposer ce qu’ils ont fabriqué de leurs propres mains. El Hadj Illias Oguétane vient du Niger, il est venu à Cotonou avec une solution à certaines maladies : la pharmacopée. « La pharmacopée ou la médecine traditionnelle du Niger est élargie. Elle est très vaste. Nous guérissons grâce à Dieu les problèmes hémorroïdaires, de la fatigue générale, d’ulcère, de fertilité et de manque ou de mauvaise qualité du sperme », déclare le vendeur des produits de la pharmacopée nigérienne. Non loin de lui se trouve le stand de Codjo, un cordonnier togolais qui expose ses souliers en cuir, très appréciés du public. Tout ce qu’il déplore, c’est qu’il reçoit plein de visiteurs mais peu d’acheteurs : « Je suis venu pour vendre mes œuvres et essayer d’avoir beaucoup de clients. Après la foire, ils peuvent passer à Lomé pour faire leur commande », regrette Codjo Logbossou, le cordonnier togolais.

Les cultivateurs sont aussi présents à la foire de l’indépendance de Cotonou. Ici c’est le stand des ignames cultivées au Bénin. Deux catégories de tubercules sont mises en vente au kilogramme. Le vendeur ne se plaint pas du tout. « Ça marche. Je suis satisfait de la vente d’aujourd’hui. Par la grâce de Dieu, les clients m’ont fait plaisir. Je suis très content de la nouvelle promotion que je suis venu faire ici », lance tout joyeux Fataï Adéoumi.

La foire de l’indépendance permet à toutes les entreprises ou associations de prendre un stand pour exposer leurs produits. Des fabricants d’eau en passant par les consommables d’électricité, on y trouve de tout.

Lire aussi :

 JO 2012 : cinq Béninois sont en course

 Bénin : sale temps pour les opérateurs économiques !

 L’arbre à l’honneur au Bénin